Le Comité

Victor Santos Rodriguez

Membre du comité

Victor Santos Rodriguez est membre fondateur et Président de l’Association Jet d’Encre. À travers son engagement quotidien au service de Jet d’Encre, il cherche à promouvoir le pluralisme, le débat d’idées et l’esprit de dialogue qui constituent à ses yeux des maillons essentiels d’une société saine et prospère. La lutte contre les schémas de pensée ethnocentriques se situe au cœur de sa démarche, laquelle trouve une expression dans ses écrits. Rencontres, échanges et découvertes, Jet d’Encre est avant tout pour lui une chance de vivre une aventure profondément humaine. Diplômé de l’Université de Genève et de l’Institut de Hautes Études Internationales et du Développement, Victor réalise actuellement son doctorat à l'IHEID.

Tristan Irschlinger

Membre du comité

Tristan Irschlinger est membre fondateur et Vice-Président de l'Association Jet d'Encre. Politologue de formation, il est lauréat du prix d'excellence du Baccalauréat en Relations Internationales de l’Université de Genève, ainsi que détenteur d'une Maîtrise en Relations Internationales de l’Institut de Hautes Études Internationales et du Développement (IHEID). Tristan se passionne pour les sciences politiques au sens large, et s’intéresse plus particulièrement aux questions environnementales, énergétiques et sécuritaires d’un point de vue global. Loin d’être un utopiste, sa vision pragmatique du monde n’a toutefois pas raison de son optimisme. Il aime s’engager dans l’échange et le débat d’idées, tout en rejetant frontalement les pensées partisanes et les opinions préconçues, auxquelles il réserve un sévère accueil.

José Geos Tippenhauer

Membre du comité

José "Geos" Tippenhauer est diplômé d’un Bachelor en Relations Internationales et d'un Master en Géographie orientation Histoire Économique (Université de Genève). Ouvert d’esprit et curieux, ses centres d’intérêt sont multiples et variés, allant de sujets sérieux concernant la politique internationale ou le genre - son Mémoire de Master s'inscrivant dans le courant de la Gender Geography -, à d’autres plus légers, sur la culture ou le sport par exemple. En parallèle, José est aussi impliqué dans le domaine humanitaire. Au lendemain du séisme du 12 janvier 2010 en Haïti, son pays d’origine, il s’est rendu plusieurs fois sur le terrain, pour réaliser des ateliers d’écriture de textes Rap dans des camps de sinistrés. Le Rap et la musique en général constituent en effet sa passion première, c’est pourquoi il a tenu à conserver son nom d’artiste – Geos – lorsqu’il signe un article. Une manière de confronter ces deux mondes qu’on a trop souvent tendance à opposer, à tort... Depuis avril 2015, il officie également en tant qu'animateur et chroniqueur au sein de l'émission "Downtown Boogie" sur Couleur 3 (Radio Télévision Suisse).

Noémi Paparou

Membre du comité

Concernée par les nouvelles technologies et les bouleversements sociaux qu'elles impliquent, Noémi Paparou est étudiante en Droit, Criminalité et Sécurité des technologies de l'information à l'Université de Lausanne. Elle a précédemment obtenu un baccalauréat en Systèmes d'Information et Science des Services à l'Université de Genève. Habituée à s'adapter à un monde en changement, elle est représentative de la génération de ceux qu'on appelle les « digital natives » et le revendique fièrement. Engagée pour un temps en politique puis dans diverses associations, la justice sociale lui a toujours tenu à coeur. Et Noémi n'hésite pas à retrousser ses manches pour la défendre lorsqu'elle est bafouée.

Yann Koby

Membre du comité

Une partie de mes intérêts se retrouvent dans l’économie politique et les théories de la science économique : à la fois parce qu’elles stipulent comment nos sociétés s’organisent (au sens matériel du terme ; la sociologie, et la psychologie sociale, aiguisent également ma curiosité), mais aussi parce que « l’économie », au sens large du terme, affecte la vie des gens directement, comme le prouve, plus que jamais, l’actuelle crise économique européenne. J’ai découvert la théorie économique lors de mon Bachelor en Relations Internationales à l’Université de Genève (2009-2012). J'ai effectué mon Master en Économie Mathématique à la London School of Economics et suis actuellement doctorant en Économie à l'Université de Princeton, New Jersey. Construire des modèles mathématiques pour rationaliser les comportements et faits de la réalité est, pour moi, une véritable passion ! Mais de manière générale, ma curiosité s’étend à de nombreux sujets, de la musique électronique aux dernières technologies, et je suis toujours ouvert à n’importe quelle discussion ou projet !

Stefan Renna

Membre du comité

Après un bachelor en Géographie et Environnement à l'Université de Genève, Stefan Renna s'est lancé dans un master en Journalisme et communication. Ses centres d'intérêt touchent des domaines très variés allant de l'histoire au sport, en passant par les médias et les Relations internationales. De nature très souriante, il s'enrichit de toutes les personnes qu'il rencontre, avide d'échanger avec elles expériences, souvenirs, traditions, langues et cultures. Membre du comité directeur et rédacteur en chef adjoint de l'association Jet d'Encre, il y consacre la plus grande partie de son temps avec une fierté et une motivation à peine moins élevées que l'amour qu'il porte à ce projet.

Michael Maccabez

Membre du comité

J’ai un intérêt tout particulier pour la philosophie, que j’ai étudiée en maîtrise universitaire. Plus précisément, la philosophie pratique et ses composantes politique, sociale et d’éthique biomédicale me fascinent. Je suis par ailleurs un fervent partisan d'une approche pluraliste de la vie et dans cette optique j’en suis venu à étudier des sujets aussi variés que le reggae, le romanche, le portugais, la science politique, le cinéma, ou encore la neuroscience. Les vues exprimées sur cette plate-forme n’engagent que moi, et encore pas tout le temps.

Charlotte Frossard

Membre du comité

Charlotte Frossard a fait des études en Sciences de l'information et de la communication à l’Université de Neuchâtel et en langue et littérature françaises à l’Université de Genève, où elle a obtenu son Master. Après avoir été pigiste pour plusieurs médias, elle travaille actuellement en tant que rédactrice dans le milieu télévisuel de l'information. Lauréate de plusieurs prix d'écriture, passionnée par la littérature et l'analyse de discours, elle préconise dans toute chose une approche consciencieuse des mots, des différentes formes de narration et de ses effets sur son destinataire.

Les Auteurs

William McComish

William McComish est un Genevois vivant aux Etats-Unis. Il vit à Portland, en Oregon, d’où il observe la culture et la politique américaines. Il s’intéresse également à la politique européenne et à la littérature. Il a étudié les relations internationales au Graduate Institute à Genève et la littérature anglaise ainsi que la philosophie à l’Université de Genève. Il écrit en anglais et en français. William McComish is a Genevan living the US. He lives in Portland, Oregon, from where he observes American culture and politics. He is also interested in literature and European politics. He studied international relations at the Graduate Institute of Geneva and philosophy and English literature at the University of Geneva. He writes in English and in French.

Jasmine Caye

Avec une expérience juridique auprès des requérants d'asile à l'aéroport de Genève, Jasmine Caye aime décrypter l'information sur les réfugiés et les questions de migration. Elle préside le Centre suisse pour la défense des droits des migrants (CSDM).

HERJI

HERJI - Je décale l'actu et repeins les news avec un peu d'insolence, de l'ironie et beaucoup de mauvaise foi. Mes stylos se vident toute l'année dans des revues, journaux et magazines inintéressants et sur herji.ch.

Killian Dorier

Passionné par la théorie politique, ainsi que sa mise en pratique, je cherche à apprendre des initiatives réelles et comprendre comment allier théorie et pratique afin de pouvoir mettre en place les mesures les plus efficaces concernant la société. Je suis actuellement étudiant en Master de Relations Internationales/Science Politique à l’Institut des Hautes Études Internationales et du Développement de Genève. Mes intérêts portent essentiellement sur les questions de genre, de gouvernance mondiale et de réformes des institutions internationales, mais aussi sur la conscience humaine et son développement. Mon travail de fin de licence explorait la relation entre la technologie et les humains, comment notre conscience est affectée par la technologie et quels rapports se sont développés ou peuvent être développés avec celle-ci. J’ai eu la chance de vivre et étudier douze mois à Buenos Aires en Argentine, et cela m’a donné le goût du voyage et de la découverte des autres cultures, ce qui me permet de m’alimenter en idées nouvelles et différents points de vue. Je suis aussi un fana de littérature, et j’écris des nouvelles et de la poésie durant mon temps libre. Je suis aussi musicien, jouant de la guitare et de la basse, intéressé surtout par le funk et le stoner rock.

Frédéric Lordon

Frédéric Lordon est un économiste français. Il est directeur de projet au CNRS et chercheur au CESSP (Université Paris La Sorbonne). Il travaille au développement d’une économie politique spinoziste. Ses travaux portent également sur les logiques du capitalisme actionnarial, des marchés financiers et de leurs crises.

Raphaël Martin

J'ai obtenu un diplôme en Relations internationales d'où j'ai tiré un intérêt tout particulier pour les relations politiques internationales et la violence politique, à laquelle j'ai consacré ma thèse de fin de Bachelor. Actuellement, j'exerce la profession de professeur de relations internationales et de langues dans une université populaire de Barranquilla, en Colombie.

Emmanuel Deonna

Chercheur en sciences sociales et journaliste indépendant, citoyen suisse et israélien, né le 2 mai 1979 à Lausanne. Mes champs d’intérêt et de recherche principaux sont l’histoire juive contemporaine, les études de la migration et de la citoyenneté, le travail social et le cinéma (en particulier le cinéma social et documentaire). Mes engagements pour la paix, en faveur de la défense des migrants, de la cohésion sociale et du rayonnement de la culture à Genève se manifestent par mon action au sein du secteur associatif et au travers du Parti socialiste.

Antonin Python

Titulaire du plus long bachelor en science po de l'histoire, Antonin comprend que l'uni c'est pas pour lui et décide donc de se réorienter vers le master. Comme il ne sait pas lequel choisir, il part prendre l'air aux quatre coins des horizons du monde. Depuis il regarde, écoute, lit, écrit, apprend, danse, vole, chante, passe, court, rêve, tombe, rit, nage et rédige des bios de lui à la troisième personne.

Victor Santos Rodriguez

Victor Santos Rodriguez est membre fondateur et Président de l’Association Jet d’Encre. À travers son engagement quotidien au service de Jet d’Encre, il cherche à promouvoir le pluralisme, le débat d’idées et l’esprit de dialogue qui constituent à ses yeux des maillons essentiels d’une société saine et prospère. La lutte contre les schémas de pensée ethnocentriques se situe au cœur de sa démarche, laquelle trouve une expression dans ses écrits. Rencontres, échanges et découvertes, Jet d’Encre est avant tout pour lui une chance de vivre une aventure profondément humaine. Diplômé de l’Université de Genève et de l’Institut de Hautes Études Internationales et du Développement, Victor réalise actuellement son doctorat à l'IHEID.

José Geos Tippenhauer

José "Geos" Tippenhauer est diplômé d’un Bachelor en Relations Internationales et d'un Master en Géographie orientation Histoire Économique (Université de Genève). Ouvert d’esprit et curieux, ses centres d’intérêt sont multiples et variés, allant de sujets sérieux concernant la politique internationale ou le genre - son Mémoire de Master s'inscrivant dans le courant de la Gender Geography -, à d’autres plus légers, sur la culture ou le sport par exemple. En parallèle, José est aussi impliqué dans le domaine humanitaire. Au lendemain du séisme du 12 janvier 2010 en Haïti, son pays d’origine, il s’est rendu plusieurs fois sur le terrain, pour réaliser des ateliers d’écriture de textes Rap dans des camps de sinistrés. Le Rap et la musique en général constituent en effet sa passion première, c’est pourquoi il a tenu à conserver son nom d’artiste – Geos – lorsqu’il signe un article. Une manière de confronter ces deux mondes qu’on a trop souvent tendance à opposer, à tort... Depuis avril 2015, il officie également en tant qu'animateur et chroniqueur au sein de l'émission "Downtown Boogie" sur Couleur 3 (Radio Télévision Suisse).

Delphine Riand

Arrivée au terme de son Bachelor en sciences sociales et psychologie à l’Université de Lausanne, Delphine envisage pour la suite de se diriger vers un Master en sciences des médias et de la communication. Toutefois, avant de replonger dans l’univers illusoire et naïf de l’académique, il lui importait de se confronter à la dure réalité du monde professionnel. Dans cette optique, elle se consacre actuellement à différents stages susceptibles de mettre à mal ses illusions. Se sentant (trop) peu concernée par la politique et l’économie, elle se rattrape en revanche sur différents domaines d’ordre essentiellement culturel. Musique, art et littérature constituent ses principales sources d’intérêts, mais n’auraient que peu de valeur sans la prise en compte de leur contexte de production et de réception. Pour cette raison, elle s’intéresse également à divers phénomènes de société, dans l’idée d’appréhender le quotidien du mieux possible et de collaborer à son amélioration nécessaire.

Daniel Stoecklin

Daniel Stoecklin s’est formé aux sciences sociales à l’Université de Lausanne et à l’Université de Fribourg. Après une recherche sur la démographie chinoise à l’Université Fudan de Shanghai, sa thèse de doctorat (2000) a été consacrée aux enfants en situations de rue en Chine. Il a travaillé comme maître-assistant en sociologie à l’Université de Fribourg ainsi qu’auprès d’ONG en faveur d’enfants en situations difficiles. Daniel Stoecklin est actuellement professeur associé en sociologie, avec spécialisation enfance et droits de l’enfant, au Centre interfacultaire en droits de l’enfant (CIDE) de l’Université de Genève (Valais Campus). Ses domaines de recherche et d’enseignement portent sur la sociologie de l’enfance et les droits de l’enfant. Il a été expert indépendant pour le Conseil de l’Europe en ce qui concerne la participation des jeunes, et il collabore à des projets participatifs en Suisse (Service à la Cité). Il développe également des outils pratiques (voir son site web) favorisant la réflexivité et qui sont intégrés à ses programmes de recherche. Il contribue à Jet d’encre dont il apprécie l’espace de parole critique constructive.

Grégoire Barbey

Grégoire Barbey a la particularité de n’être titulaire d’aucun diplôme. Passionné de politique et de philosophie, il a effectué sa formation de journalisme au sein du journal économique et financier L'Agefi, où il a travaillé 4 ans jusqu'en juin 2016. Optant pour une approche libérale de la société, il est très actif sur les différents médias à sa disposition et prend régulièrement position pour défendre des thématiques qui lui tiennent à cœur. Inlassablement curieux et ouvert à la discussion, il multiplie les articles, tant dans son activité professionnelle qu’à titre personnel. Il espère modestement contribuer à la diversité des publications représentées sur jetdencre.ch et continuer à susciter le débat de façon agréable et intéressante.

Mathilde Romanens

D’origine fribourgeoise, je suis étudiante en histoire et esthétique du cinéma et sciences sociales à l’Université de Lausanne. Je m'investis avec intérêt dans la vie culturelle et sociale en tant que bénévole dans divers festivals et associations. J’aime écrire, lire, dessiner, voyager et je suis aussi passionnée par la musique qui occupe une partie importante de mon temps libre.

Miguel Iglesias López

Miguel Iglesias López a étudié à l'Université Catholique de Louvain avant de venir à Genève pour suivre un Master à l'Institut de Hautes Études Internationales et du Développement, où il poursuit actuellement un doctorat en sciences politiques. Lecteur vorace, il tente d’arnacher sa colère et sa passion vers le débat public.

Pascal Décaillet

Pascal Décaillet est un journaliste et entrepreneur helvétique. Il dirige son propre bureau de journalisme, "Pascal Décaillet Productions", à Genève.

Mélanie Lutz

C’est avec mon diplôme d’ingénierie civil HES en poche, et cinq ans d’expérience de terrain en tant que cheffe de chantier dans une entreprise de construction en Suisse romande, que je me suis envolée pour le Nicaragua. En mission de coopération pour deux ans dans une association locale, en tant que coopérante suisse pour l’association Eirene, ma nouvelle vie est celle que j’ai toujours voulue depuis mes 14 ans : aider, coopérer, améliorer… Voir et vivre le quotidien du deuxième pays le plus pauvre d’Amérique latine et centrale, et tenter de comprendre un système politique sortant d’une révolution populaire. M’immerger, seule, dans une nouvelle culture. Si l’exercice d’écrire des articles est nouveau pour moi, mes écrits ont pour but de refléter l’espoir de paix et de solidarité que j’ai pour notre monde. Il sont aussi pour moi un moyen de prendre du recul sur ma vie de tous les jours, de trouver un exutoire au dépaysement.

Alessandro Luppi

Alessandro Luppi est d'origine italienne, mais il est né et a grandi à Lugano, au Tessin. Arrivé à Lausanne pour ses études (sciences politiques en bachelor et administration publique en master), il s'y est désormais installé. Il est en train d'extraire une série d'articles scientifique de son mémoire ("L'articulation de la politique criminelle de la Confédération autour de cas de 'Ndrangheta: quels enjeux pour une politique antimafia suisse?") afin d'approcher des revues de criminologie en vue d'une éventuelle publication. Il s'intéresse à tous les phénomènes sociétaux secrets comme les organisations criminelles, la mafia, les services de renseignement, les complots, les scandales, etc. Si jamais, il est à la recherche d'emploi... (contact: alessandro.luppi@outlook.com)

Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou

Directeur adjoint et doyen académique au Centre de politique de sécurité de Genève (GCSP), et professeur associé à l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID), Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou est largement considéré comme l’un des plus grands spécialistes mondiaux des nouvelles formes de guerre et de terrorisme transnational. Au cours de sa carrière riche et plurielle, il a occupé certains postes clés dans le domaine académique – il est ainsi notamment passé par la prestigieuse Université d’Harvard et enseigne aujourd’hui également à Sciences Po Paris. Dr. Mohamedou est par ailleurs un auteur particulièrement prolifique, ayant entre autres publié deux ouvrages de référence au sujet du 11 septembre et d’Al-Qaïda.

Romain Iantorno

Étudiant à l’Université de Genève en Philosophie et Histoire générale, j’aspire au métier de journaliste. Dans le but d’étoffer mon expérience professionnelle, je co-fonde le journal de la Faculté des Lettres : la Revue Écrite par les Étudiants en Lettres (R.E.E.L). Parallèlement, j’anime l’émission politique de la branche genevoise de la radio universitaire Fréquence Banane, tout en contribuant à différents journaux estudiantins. Par la suite, j’intègre la Radio Télévision Suisse (RTS) en tant qu’employé à la rédaction. Fort de ces acquis, j’entreprends un stage à la rubrique internationale de la Tribune de Genève, puis rejoins Signé Genève en tant que reporter de quartier pour la région Meyrin-Cointrin. Actuellement, j’anime l’émission Re(c)act (https://www.facebook.com/recactgeneve) en tant que rédacteur en chef et réalisateur. En collaboration avec la tribune indépendante et pluraliste Jet d’Encre, cette émission francophone bimensuelle propose de traiter de problématiques d’actualité à travers des entretiens avec des spécialistes. D'autres projets, en cours de réalisation, viennent et viendront compléter mon éventail d’expériences professionnelles.

Sylvain Thévoz

Né en 1974, Sylvain Thévoz est anthropologue et vit à Genève. Il travaille dans l’action sociale. Il est membre du comité de rédaction de la revue Hétérographe, revue des homolittératures ou pas : www.heterographe.com ; revue qui interroge et entrecroise le genre et la littérature. Il collabore avec la revue culturelle des jésuites : Choisir. www.choisir.ch Son premier recueil de poésie, Virer large course court, a été publié aux éditions du Miel de l’Ours en février 2008. La revue des Belles Lettres (RBL) a publié en janvier 2009 six poèmes ainsi qu’à l’automne 2010 : Deleuze RIP. Il a publié en mai 2009 Courroies arrobase frontières avec Patrice Duret et fin 2012 Les sanglots du sanglier, plume d’or de la société genevoise des écrivains illustré par Patrice Duret, toujours aux éditions du Miel de l’ours. Nos possibilités d’impasses sont innombrables, Editions Samizdat (Genève), puis Creuser les voix, ouvrage collectif chez le même éditeur sont parus en 2011. Ces ouvrages dessinent des univers habités par la figure du devenir, de l’animal, de la sexualité et de la perte. Sylvain Thévoz est conseiller municipal socialiste de la Ville de Genève depuis 2011.

Stefan Renna

Après un bachelor en Géographie et Environnement à l'Université de Genève, Stefan Renna s'est lancé dans un master en Journalisme et communication. Ses centres d'intérêt touchent des domaines très variés allant de l'histoire au sport, en passant par les médias et les Relations internationales. De nature très souriante, il s'enrichit de toutes les personnes qu'il rencontre, avide d'échanger avec elles expériences, souvenirs, traditions, langues et cultures. Membre du comité directeur et rédacteur en chef adjoint de l'association Jet d'Encre, il y consacre la plus grande partie de son temps avec une fierté et une motivation à peine moins élevées que l'amour qu'il porte à ce projet.

Violette Mandry

Lors de son temps libre, Violette Mandry travaille dans une librairie embaumée de sagesse et se livre à l’étude des Lettres à l’Université de Genève, dans les départements Histoire de l’Art, Français Moderne et Études Genre. À côté, elle s’engage pour l’association Ekphrasis. Quand elle crée, Violette devient Vioxymore, être de papier qui partage sa vie avec le besoin d’écrire, l’obsession de peindre, l’envie du théâtre et le plaisir de la musique. C’est elle qui rédige pour Fraîcheur Létale, revue de l’association Ekphrasis, et pour le site Plumes Genevoises, sur lequel elle a publié quelques articles d’artistes. Et quand elle n’a vraiment plus rien à faire, elle part en voyage, du papier à lettres dans son sac, à la quête de nouveaux questionnements philosophiques et réflexions sur le monde. En ce moment, Vioxymore travaille en collaboration avec Mathias Tuosto, alias Seabrid, sur le projet Oxhyd, pour lequel elle écrit les textes, tandis qu’il dessine. Cette aventure peut être découverte dans son intégralité (qui s’étoffe davantage chaque mois) sur leur site www.morecages.com Tout curieux peut découvrir les dessins, peintures, textes et dialogues surréalistes de Vioxymore sur son blog http://vioxymore-doute.blogspot.com, et le récit de son périple nordique sur http://vioxymore.blogspot.com.

Paola Juan

Toute discussion d’un phénomène social m’intéresse, c’est pourquoi j’ai entrepris un Bachelor en anthropologie et sciences des religions entre les universités de Neuchâtel et Lausanne, où j’ai étudié des sujets comme la santé, le sacré, l’identité, les traditions autochtones et les études genre. Mes intérêts sont multiples, allant de la bande dessinée à la théorie politique en passant par la musique et le cinéma. Je suis engagée pour la créativité et curieuse du mouvement des gens et de la vie. J’aime dessiner pour illustrer ma pensée et celle des autres.

Jean-François Bayart

Jean-François Bayart, grand spécialiste de l’Afrique et fin analyste des rapports entre religion et politique dans l’évolution des sociétés, est professeur d’anthropologie et sociologie du développement, titulaire de la chaire Yves Oltramare Religion et politique dans le monde contemporain, à l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID).

Michael Maccabez

J’ai un intérêt tout particulier pour la philosophie, que j’ai étudiée en maîtrise universitaire. Plus précisément, la philosophie pratique et ses composantes politique, sociale et d’éthique biomédicale me fascinent. Je suis par ailleurs un fervent partisan d'une approche pluraliste de la vie et dans cette optique j’en suis venu à étudier des sujets aussi variés que le reggae, le romanche, le portugais, la science politique, le cinéma, ou encore la neuroscience. Les vues exprimées sur cette plate-forme n’engagent que moi, et encore pas tout le temps.

Valérie Vuille

Passionnée par la communication et l’écriture, Valérie a commencé ses études à Lausanne avec un bachelor en littérature et cinéma et les a finies à Genève en études genre. Elle s’est alors dirigée vers une carrière en journalisme et communication en multipliant les expériences dans des journaux, des festivals et des associations. Ce qu’elle aime, c’est laisser libre court à sa créativité ; utiliser la vidéo, les réseaux sociaux, le graphisme ou encore ses articles, pour diffuser un message et susciter la curiosité des personnes. Engagée pour l’égalité, elle se passionne aussi tout naturellement pour la culture et les thématiques de société.

Yann Koby

Une partie de mes intérêts se retrouvent dans l’économie politique et les théories de la science économique : à la fois parce qu’elles stipulent comment nos sociétés s’organisent (au sens matériel du terme ; la sociologie, et la psychologie sociale, aiguisent également ma curiosité), mais aussi parce que « l’économie », au sens large du terme, affecte la vie des gens directement, comme le prouve, plus que jamais, l’actuelle crise économique européenne. J’ai découvert la théorie économique lors de mon Bachelor en Relations Internationales à l’Université de Genève (2009-2012). J'ai effectué mon Master en Économie Mathématique à la London School of Economics et suis actuellement doctorant en Économie à l'Université de Princeton, New Jersey. Construire des modèles mathématiques pour rationaliser les comportements et faits de la réalité est, pour moi, une véritable passion ! Mais de manière générale, ma curiosité s’étend à de nombreux sujets, de la musique électronique aux dernières technologies, et je suis toujours ouvert à n’importe quelle discussion ou projet !

Fabien Cadez

Étudiant en 3e année de la Haute École de Gestion de Genève en filière International Business Administration à temps partiel, Fabien Cadez travaille à 60% en tant qu’assistant administratif au sein de la multinationale Procter & Gamble. De plus, il a ouvert en novembre 2012 une start-up nommée « Chapkool », spécialisée dans la vente en ligne de bonnets russes, les chapkas. Après avoir découvert un attrait pour la recherche et l’écriture - qui lui permet entre autre de partager sa vision des choses - il décide de rédiger son premier article sur la dette publique américaine. Entreprenant et dynamique, son état d’esprit se reflète également à travers le sport, auquel il consacre une bonne partie de son temps. Sur le plan humain, il valorise le respect d’autrui ainsi que la tolérance mutuelle.

Gjulzade Caperllaku

Fribourgeoise et diplômée en Marketing & Communication, j'ai évolué dans différents secteurs privés. Avide auditrice d'histoires et unificatrice de relations humaines, je crois que les mots jouent un rôle premier dans les interactions. Je fais preuve d'une sensibilité particulière au toucher du papier ainsi qu'aux notes de parfum qui se libèrent d'un livre ouvert, d'où mon affinité prononcée pour la littérature. Vagabonde égarée, j'ai l'intime conviction que tous les voyages commencent, d'abord, par un premier battement des sens. Lorsque je prends congé de l'écriture, je me laisse inspirer par les musiques du monde ou de nouvelles découvertes culturelles. Véritable "multikulti", je veux contribuer à exprimer que la diversité ne doit pas creuser un fossé toujours plus dense, mais qu'elle existe afin d'enrichir et inviter à la compréhension du pluralisme sociétal.

Miguel Da Silva Rodrigues

Etudiant à la Faculté de Lettres de Genève en français moderne et littérature comparée, je suis captivé par la littérature et la culture alternative, avec un intérêt prononcé pour les artistes de la région genevoise.

Charlotte Frossard

Charlotte Frossard a fait des études en Sciences de l'information et de la communication à l’Université de Neuchâtel et en langue et littérature françaises à l’Université de Genève, où elle a obtenu son Master. Après avoir été pigiste pour plusieurs médias, elle travaille actuellement en tant que rédactrice dans le milieu télévisuel de l'information. Lauréate de plusieurs prix d'écriture, passionnée par la littérature et l'analyse de discours, elle préconise dans toute chose une approche consciencieuse des mots, des différentes formes de narration et de ses effets sur son destinataire.

La Brèche

Nous sommes des jeunes (étudiant·e·s, apprenti·e·s et jeunes travailleurs et travailleuses) de Genève, Lausanne, Fribourg, Bâle, Zurich et du Tessin, sympathisant·e·s ou membres du Mouvement pour le socialisme (MPS/BFS) qui est actif au niveau national.

Camille Pagella

Après avoir grandi à Genève, Camille Pagella est partie en Belgique à Bruxelles pour effectuer son master en journalisme. Après des reportages en Russie et en Palestine, elle s’est installée en Grèce pour apprendre le grec et documenter la crise des réfugiés, un thème qui la touche particulièrement. Après s’être concentrée sur l’écriture, elle s’oriente aussi vers la photographie qui lui permet d’être constamment sur le terrain et au plus proche des sujets qu’elle traite. Après des stages à la Tribune de Genève, au Soir et au bureau de l’Agence France Presse à Athènes, elle est aujourd’hui journaliste freelance.

Emmanuel Blanchard

Emmanuel Blanchard, président du réseau euro-africain Migreurop (www.migreurop.org). Enseignant-chercheur, Emmanuel Blanchard milite pour la liberté de circulation et l'égalité des droits entre nationaux et étrangers.

Mathieu Roux

Cycliste en milieu urbain, coureur à la campagne, fan d’Inglewood. Également rédacteur/interviewer à mes heures perdues, survivaliste raté plutôt adepte de la décroissance économique, je vis avec mes contradictions.

Jean-Noël Cuénod

Poète, blogueur, écrivain, accessoirement journaliste libre entre Paris et Genève pour la Tribune de Genève et 24 Heures, rédenchef du mensuel La Cité, dont il s’est bombardé correspondant à Paris. Son site: http://jncuenod.blog.tdg.ch. Abonnez-vous à la « Niouze Létaire du Plouc » à l’adresse: jean-noel.cuenod@orange.fr.

Iliann Dunand

Après un bachelor en sociologie et quelque 8 mois de service civil dans un centre d’accueil pour personnes migrantes, mon intérêt pour l’altérité et ma curiosité pour le reste du monde façonnent mon quotidien. Attiré depuis longtemps par l’écriture et le journalisme, j’ai fait le choix temporaire de ne pas poursuivre d’études, afin de m’y essayer de façon autodidacte. A travers un mélange de présentation de faits, d’analyse et de ressentis, j’espère transmettre des « portraits » originaux d’évènements, de lieux ou de personnes.

Jocelyn Daloz

Jocelyn Daloz est bachelier en Relations internationales de l'Université de Genève et inscrit à l'Institut des hautes études et du développement (IHEID) pour un master en Histoire internationale. Rappeur et auteur à ses heures, Jocelyn Daloz consacre la plus grande partie de son temps à l'écriture où à satisfaire sa soif de savoir dans le domaine de la culture, notamment le cinéma et la littérature, et de la marche du monde. Il est en outre membre d’une organisation appelée YAEP ! Young Artists Exchange Project, dont la mission est de promouvoir les échanges interculturels entre artistes de tous horizons. A cette fin, il a entrepris deux voyages en Ouganda en 2013 et 2016.

Thomas Dartigue

Ma passion pour l'Histoire et la littérature m'a naturellement poussé vers des études de Lettres à Genève où je termine un Bachelor en français moderne et Histoire générale. J'aime l'écriture sous toutes ses formes et la pratique depuis mon plus jeune âge. Personne ouverte, j'essaye constamment de me remettre en question en me confrontant à d'autres points de vues car je crois c'est la pluralités de ces derniers que réside la richesse intellectuelle qui a motivé mes choix académiques. J'espère par ma démarche pouvoir mieux comprendre autrui, passé, présent mais aussi futur.

Guillaume Claude

Un peu journaliste (rubrique des sports du Matin un temps, galerie de presse des Vernets tout le temps), parfois étudiant, souvent enseignant et mordu de sport complètement, j'aime le mélange des styles et des genres. Boxeur un peu, footballeur un brin, coureur à peine, cycliste volontiers et hockeyeur passionné. Trait de caractère souvent raillé, j'applique la culture de l'éparpillement au chapitre de mes passions. Auditeur de RMC, de l’Équipe du soir comme des podcasts de France Culture. Lecteur de SO FOOT, des romans de L-F Céline et nouvelles de Sylvain Tesson, j'aime Jack Kerouac footballeur, Jack London chroniqueur sportif, Ernest Hemingway boxeur ou Camus passionné (honteux) de ballon rond. Bref, en politique, en sport ou en littérature, je m'identifie aux inclassables, aux trans-courants. Faire dialoguer le sport, l'histoire et la politique à travers des textes sérieux (souvent), de mauvaise foi (parfois) mais toujours écrits avec passion serait un bel objectif. Vous arracher un sourire, susciter le débat ou vous faire réagir serait encore mieux. Bonne lecture !

Paul Pillar

Paul R. Pillar is an academic and 28-year veteran of the Central Intelligence Agency (CIA), serving from 1977 to 2005. He is now a non-resident senior fellow at Georgetown University's Center for Security Studies, as well as a nonresident senior fellow in the Brookings Institution's Center for 21st Century Security and Intelligence. He was a visiting professor at Georgetown University from 2005 to 2012. He is a contributor to The National Interest.

Flurina Frei

Flurina est titulaire d'une maîtrise en relations internationales et science politique de l'Institut de Hautes Études Internationales et du Développement. Ses centres d'intérêt touchent à la formation identitaire, la gestion des conflits et les institutions de sécurité. Fascinée par la culture et la vie japonaise, par la similarité dans la différence, la diversité dans l’homogénéité et la tradition dans la modernité, Flurina vit à Tokyo depuis deux ans, où elle a, entre autres, suivi un semestre d’échange à l’Université Waseda.

Eunice Goes

Eunice Goes joined the School of Communications, Arts and Social Sciences at Richmond University in 2008. She holds a DPhil in Politics from the London School of Economics and Political Science (2002), a M.A. in Politics from the University of Warwick (1997) and a B.A. in International Relations from Lusíada University (Lisbon, Portugal, 1994). Her areas of expertise are British party politics, British political thought and Britain’s relationship with Europe. She is also very interested in exploring the role of ideas in politics. Her latest research project is the monograph "The Labour Party Under Ed Miliband: Trying But Failing to Renew Social Democracy" (2016). This book examines the Labour Party’s response to the 2008 global financial crisis and identifies the factors that explain Ed Miliband’s failure in developing a social democratic programme.

Thomas Piketty

Thomas Piketty est directeur d'études à l'EHESS et professeur à l'Ecole d'économie de Paris. Il a publié de nombreux articles de recherche, ainsi qu'une dizaine de livres. Il est l'auteur de travaux historiques et théoriques consacrés à la relation entre développement économique et répartition des richesses. Il est notamment l'initiateur de la littérature récente sur l'évolution sur longue période de la part des hauts revenus dans le revenu national (maintenant disponible dans la World Wealth and Income Database). Ces travaux ont conduit à remettre en cause radicalement l'hypothèse optimiste de Kuznets sur le lien entre développement et inégalités, et à mettre en évidence l'importance des institutions politiques, sociales et fiscales dans la dynamique historique de la répartition des richesses. Il est également l'auteur du best-seller international "Le Capital au 21e siècle".

René Hamm

Je ne suis titulaire ni d’un Bachelor, ni d’un Master, mais, plus modestement, d’un Diplôme universitaire de technologie en «Carrières de l’information» ainsi que de deux diplômes du Goethe Institut. Après la réussite au concours ad hoc, j’avais travaillé durant onze ans en qualité de cadre aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. À partir de janvier 1992, j’avais bénéficié d’une année de formation rémunérée, dans un domaine autre que la santé (une prérogative liée, à l’époque, au statut de la fonction hospitalière), en l’occurrence l’écriture scénaristique. Puis j’avais sollicité une disponibilité avant de démissionner de l’administration pour œuvrer dans le journalisme free lance. Parmi mes domaines de prédilection, je mentionnerais la politique (intérieure et internationale), l’écologie (au sens large), les questions concernant l’environnement, le Septième Art, en particulier helvétique (depuis janvier 1994, je participe régulièrement aux Journées de Soleure). Je répands notamment ma plume dans des organes de presse dont Silence à Lyon, de même que sur des sites «alternatifs» (À contre-courant syndical et politique, Altermonde sans frontières, Bellaciao, Biosphère, Entre les lignes entre les mots, Le Grand Soir…). Je rédige des chroniques et le compte rendu du festival précité pour la revue quinzomadaire romande Ciné Feuilles.

Patrick Chappatte

Le Genevois Patrick Chappatte est considéré comme l'un des plus talentueux dessinateurs de presse au monde. Farouchement attaché à son statut de journaliste, c'est avec des coups de crayon toujours très inspirés qu'il exerce sa profession. Ses dessins sont publiés dans divers grands quotidiens tels que The International New York Times, Le Temps ou encore la Neue Zürcher Zeitung. Perpétuellement à la recherche de nouvelles façons de raconter le monde, Chappatte est également l'auteur de plusieurs BD-reportages qui lui permettent de déployer un récit et s'arrêter plus longuement sur des faits. En 2011, le documentaire d'animation "La mort est dans le champ" couple la force de son coup de crayon au son et au mouvement. Un moyen d'expression journalistique novateur pour porter un autre regard sur des situations de conflit (au Liban dans ce cas). Après avoir vécu à New York et Los Angeles, Patrick Chappatte réside et travaille actuellement à Genève.

Emilie Linder

C’est au cours de mes études en Angleterre que j’ai développé une véritable passion pour les droits humains. Les recherches que j’ai menées m'ont permis de développer des compétences d'analyse et de recherche solides sur les thèmes de la torture, des violences sexuelles et de la traite des êtres humains. Depuis plus d’un an, je voyage et soutiens des organisations non gouvernementales prônant la protection des droits des femmes à travers la lutte contre la discrimination et la promotion de leur autonomie. Ces expériences, très enrichissantes, ont renforcé mes connaissances sur les droits humains et ont fortifié mon dévouement pour la lutte contre les violations et les injustices. Curieuse et passionnée, j’adore découvrir de nouvelles cultures et raconter mes aventures.

Andrea Gennai

Etudiant en dernière année du Baccalauréat en Relations Internationales à l’Université de Genève, Andrea s’intéresse très tôt à l’histoire du monde arabe et du continent africain. Pris d’un désir ardent d’être toujours confronté à la réalité du terrain, il fait du voyage son principal outil d’analyse. Ses nombreux périples l’ont notamment amené pendant une année en plein cœur d’Istanbul mais également en Afrique noire. Profondément humaniste, Andrea ne peut accepter que certaines régions du monde soient laissées pour compte et se refuse de rester les bras croisés. II remercie Jet d’Encre qui lui offre la possibilité de passer à l’écriture, sa manière à lui d’éveiller les consciences face aux oubliés de la planète.

Christophe Vuilleumier

Christophe Vuilleumier est un historien suisse. Séjours académiques et recherches lui ont fait parcourir le monde, de Genève à Princeton, de Paris à Heidelberg, du Caire à Baalbek. Indépendant, il publie ses travaux en Suisse et à l’étranger. On lui doit plusieurs contributions sur l’histoire helvétique du XVIIème siècle et du XXème siècle, dont certaines sont devenues des références. Docteur ès Lettres, il est Président de la Société d’Histoire de la Suisse Romande, active dans le domaine éditorial, et membre de plusieurs comités de sociétés savantes.

Vincent Chazaud

Les études en Lettres ont donné à Vincent le goût de l’étude des documents-sources. Ses intérêts et domaines de recherche vont de la Méditerranée antique au Moyen-Orient contemporain, en passant par l’histoire politique locale. Il privilégie les problématiques axées sur les idéologies et leur impact social et économique, les luttes révolutionnaires nationales ou sociales, les rapports entre les populations et leur environnement, les enjeux géopolitiques actuels. Plus généralement, il fait de l’étude des langues et des littératures une porte d’entrée aux différentes cultures qui l’attirent. Il s’efforce au quotidien d’élargir son horizon intellectuel afin d’aiguiser son regard critique sur l’époque qui lui a été imposée.

Gjorgji Kostojchinoski

Gjorgji Kostojchinoski was born in Vevcani, Republic of Macedonia, and has been educated in Turkey and Switzerland. He holds a MA degree in International Relations and Political Science from the Graduate Institute of International and Development Studies in Geneva, and completed his BA degree in Bogazici University in Istanbul. Currently Gjorgji works with an international NGO holding a general consultative status with the UN ECOSOC. He has worked as a project manager for several human rights conferences organized in the Offices of the United Nations in Geneva. Gjorgji has published articles in English and Turkish. He is interested in national identity formation in the context of foreign policy making.

Julien Sansonnens

Chercheur en santé publique, habitant en Valais, éditorialiste au journal "Gauchebdo", Ancien Vice-président du POP vaudois, ancien conseiller communal, né en 1979. J'anime un blog personnel sous blog.jsansonnens.ch où je mélange allégrement les genres, beaucoup de critiques de livres et un peu de politique...

James Wampfler

James Wampfler, né en 1958. Directeur de la Fondation pour l'Accueil et l'Hébergement de Personnes Âgées (FAHPA) à Genève. Je suis diplômé en management des institutions de santé, et chargé de cours dans le cadre de la Fegems, des HUG, et des HES_SO (HEG-VD/ HETS-Genève). Infirmier en psychiatrie, j’ai d'abord travaillé en hôpital psychiatrique, occupant différentes fonctions. Une formation de psychothérapeute étant venue compléter cette formation initiale, j'eus la chance d’être nommé à la direction d’un EMS en 1992, pour concevoir un projet institutionnel, qui devait être « une alternative à l’hospitalisation de longue durée » pour les personnes âgées souffrant de troubles de type Alzheimer accompagnés de troubles du comportement. Depuis 2012, je suis également directeur de la Résidence Fort-Barreau, EMS généraliste, la FAHPA accueillant aujourd'hui 126 personnes. Lecteur quasi exclusif d’écrits professionnels psychanalytiques philosophiques et concernant les soins aux personnes âgées, j’y puise les éléments de réflexion pour penser les institutions de soins. Convaincu par la vision proposée par Jean Oury, je crois profondément que la vie quotidienne doit être pensée.

Valia Tsaita-Tsilimeni

Valia Tsaita-Tsilimeni est diplômée de l’Université d’Aristote de Thessalonique (Grèce) en Philologie (Spécialisation : littérature grecque moderne, niveau Bachelor), et de l’Université de Paris IV Sorbonne en Littérature grecque moderne (niveau Master, sur un sujet plutôt comparatif). Elle travaille comme assistante à l’Université de Genève, où elle prépare aussi sa thèse. Son premier recueil va être publié bientôt en grec. Ses domaines d’intérêts comprennent aussi la traduction, le cinéma, la danse, la peinture, la photographie et les arts en général.

Pierre Kroll

Pierre Kroll est un dessinateur et caricaturiste belge né à Gwaka en République démocratique du Congo, à l'époque du Congo belge en 1958 et vivant à Liège, dont les dessins se retrouvent notamment dans le quotidien le Soir, l'hebdomadaire Télémoustique ou encore, de temps en temps, dans l'hebdomadaire français Courrier international. Il est le neveu de l'architecte Lucien Kroll. Il a publié une dizaine de recueils de dessins aux éditions Luc Pire qui ont tous recueilli un double succès : public et critique. En 2004, il a également participé aux Portraits crachés de Jean-Pierre Verheggen paru aux Éditions Le Somnambule équivoque.

Frédéric Wasmer

Titulaire d'un master en socio-économie consécutif à un bachelor en géographie et environnement, obtenus à l’Université de Genève, Frédéric Wasmer a un profil très éclectique. En effet, son parcours académique est pour le moins atypique puisqu’il a passé deux années entre la Haute École d’Art et de Design de Genève (HEAD) et l’École Supérieure des Arts de l’Image « Le 75 », à Bruxelles. Fort de ces expériences, il revendique tout autant ses compétences en communication visuelle que ses diplômes universitaires. Il est aussi connu sous le pseudonyme de Far East Selah, son concept artistique qui mêle à la fois création graphique et photographie. C'est aussi sous ce nom qu'il est DJ depuis 2005, avec des influences musicales allant du reggae à la soul, en passant par le hip-hop et la black music au sens large. C’est avec plaisir qu’il contribue de sa plume occasionnelle à enrichir le contenu de Jet d’Encre.

Karla Boye

Bientôt en possession d’un master en activités physiques adaptées et santé, j’ai toujours eu à cœur les thèmes de la santé et de l’intégration sociale. Responsable romande de Sportin (journée sportive mixte entre enfants avec et sans handicap > lire mon article ci-dessous), ce projet me permet de faire le lien entre mes études: Sciences de l’éducation (orientation éducation spécialisée) d’une part et Sciences du sport (master APAS) de l’autre. Je me lance dans un combat afin de lier les deux et utiliser le sport comme un moyen pour réunir la population (personnes avec/sans handicap, âgées, de différentes cultures, religions, etc.). À force de mettre à l’écart les individus les uns des autres en créant des catégories, nous brisons ce tissu social que nous essayons de construire par nos différences. Faisons un premier pas en partageant une expérience abordable pour tous. Le sport est la clé d’accès à notre société. Je remercie Jet d’Encre pour son aide et son soutien. Contact: Karla.Boye@unil.ch

Jack Williams

Jack Williams is the founder and President of the Global Negotiation Conference. He is currently pursuing his PhD in Political Philosophy at the University of Zürich. Jack has a Master in Political, Legal and Economic Philosophy from the University of Bern and a Bachelor in Politics with International Relations from the University of York. Jack previously worked as a Junior Research Fellow at the Institute of European and International Economic Law and completed an internship in the Sustainable Development and International Cooperation divisions at the Swiss Intellectual Property Institute.

Cédric Dupont

Cédric Dupont est Professeur à l'Institut de Hautes Études Internationales et du Développement (IHEID) depuis 1995. Il est par ailleurs rédacteur adjoint de Business and Politics. Ses domaines de recherche portent sur l'économie politique internationale, l'intégration régionale, la théorie des jeux et l'étude des relations internationales, ainsi que sur la politique économique extérieure de la Suisse.

Sophie Helle

Curieuse de notre monde et soucieuse de sa violence, j’ai un intérêt particulier pour les guerres civiles, le rôle des acteurs y étant impliqués ainsi que les phénomènes de mobilisation, recrutement, violence et gouvernance y prenant place. Mon master en Conflit, Gouvernance et Développement International (UEA, Norwich, UK) bientôt terminé, j’agrandis mon panel d’intérêts avec la thématique de l’humanitaire qui me tient tout particulièrement à cœur étant donné son importance et sa centralité pour les populations victimes de conflits. Admirant le travail de nos journalistes et reporters à travers le monde, je suis ravie d’apporter ma modeste contribution au projet Jet d’Encre et suis ouverte à toutes propositions de nouveaux projets visant à ouvrir nos esprits, débattre et favoriser un globe pacifique. Contact : sophie.helle@wanadoo.fr

Olivia Falkowitz

Exploring cultural identity, social inclusion and sustainable food systems is a sneak peek of my many interests. Throughout my studies, I’ve researched the social and economical dimensions of the Nigerian video industry and rural development initiatives in a drug environment in Northern Laos. I’m always looking for local solutions to our societal issues, for the oldest gardening tricks and to learn new languages.

Philippe Bilger

Aujourd’hui président de l'Institut de la parole et magistrat honoraire, Philippe Bilger a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la cour d'assises de Paris. Il a été amené à requérir dans un certain nombre d'affaires dont quelques-unes ont eu un fort retentissement médiatique. À travers son blog « Justice au singulier », il souhaite engager le dialogue avec ses concitoyens sur les problèmes de justice et de société. Auteur de plusieurs ouvrages, il propose également de riches entretiens avec toute une série de personnalités françaises, telles que Edwy Plenel, Eric Zemmour ou encore Eric Naulleau (disponibles sur sa chaîne YouTube). Philippe Bilger est chevalier de la Légion d'honneur.

Hugo Zylberberg

Je suis actuellement en Master de Politiques Publiques à la Kennedy School à Harvard après avoir étudié l'économie et l'informatique à l'École polytechnique. Je suis également membre de la Chaire Valeurs et Politiques des Informations Personnelles de l'Institut Mines-Télécom. À travers mes différentes expériences, je veux essayer de comprendre comment les systèmes politiques s'adapteront sur le long terme à l'irruption de nouvelles technologies qui transforment fondamentalement notre vie quotidienne, notamment sur des sujets tels que la protection des données personnelles, la gouvernance de l'Internet, la cybersécurité ou encore les relations de pouvoir dans le cyberespace. Il me semble que c'est à l'intersection des mondes politiques et techniques et en collaboration avec des membres de chacune de ses communautés que nous ferons en sorte que la transition numérique améliore les équilibres démocratiques plutôt que de déstabiliser et je fais de mon mieux pour favoriser cette collaboration. Suivez-moi sur Twitter: @hugozylb

Valentin Schnorhk

Actuellement en troisième année de Bachelor en Science Politique à l’Université de Genève, Valentin Schnorhk a depuis toujours consacré une partie de ses intérêts à l’actualité. Mais, depuis son plus jeune âge, il en est ressorti une passion pour le sport et le football en particulier. Au fil des années, il s’est efforcé de considérer ce dernier comme un fait social et culturel à part entière. Inspiré par l’approche qui lui est consacrée à l’étranger, il aime pousser la réflexion et se démarquer des commentaires traditionnels qui existent en Suisse. Parfois très critique sur la tournure actuelle, il ne reste pas moins un féru du monde du ballon rond et tout ce qu’il peut impliquer. Par ailleurs, il aime garder un œil très attentif sur l’actualité politique et médiatique.

Thomas Arbesú

Futur détenteur d’un master en journalisme et communication, Thomas Arbesú est actuellement community manager au sein de l'agence Buzz Brothers et rédige des articles sur la vie genevoise pour le journal local Les Nouvelles. En outre, passionné de sport depuis son plus jeune âge, il écrit également de nombreux articles dans ce domaine pour différents médias tels que Proxifoot, Sportaddict ou encore Le Matin. Entraîneur d’une équipe de juniors de football, mais également joueur, son emploi du temps ne s’arrête pas en si bon chemin puisque cet homme aux fonctions multiples est à l'origine d’une émission de radio consacrée au football amateur genevois sur les ondes de La Fabrik dès le mois de mars.

PanpanCucul

PanpanCucul, c’est Julien de Preux. Directeur Artistique indépendant diplômé de l’école des Arts Appliqués de Genève en Graphisme, il réalise des campagnes de pub, fait des dessins un peu drôles (pas tout le temps), et tatoue ses copains de temps en temps. PanpanCucul, c’est des illustrations décalées et graphiques mais PanpanCucul c’est surtout de l’actualité caricaturée, parce que des fois, ce qu’on lit et ce qu’on vit, ça mérite une bonne fessée.

Farzan Sabet

Farzan Sabet is a Nuclear Security Predoctoral Fellow at the Center for International Security and Cooperation, Stanford University, and managing editor at IranPolitik, a website on Iranian politics.

Etienne Piguet

Professeur de géographie à l’Université de Neuchâtel et Vice-président de la Commission fédérale des migrations, il observe depuis plus de vingt ans les flux et les politiques migratoires.

Daniel Warner

Daniel Warner earned his BA in Philosophy and Religion from Amherst College, USA, and a PhD in Political Science from the Graduate Institute of International Studies in Geneva (HEID). He has lectured and published extensively on multilateralism, US foreign policy, ethics, refugees, international law, international organization, international relations theory and security. He established the Program for the Study of International Organization(s) (PSIO) at the Graduate Institute which grew into the Centre for International Governance (CIG). For many years, he also served as the Deputy to the Director of the Institute. Since his retirement from HEID, he is the Assistant Director for International Affairs at the Geneva Centre for the Democratic Control of Armed Forces (DCAF).

Jean-Baptiste Bing

Frontalier jusqu’à la moelle, Jean-Baptiste Bing expérimente depuis des années toutes les manières de délocaliser le chômage des jeunes Français : après quatre années de volontariat de solidarité internationale consacré à l’enseignement du français en Indonésie puis à Madagascar, il est depuis 2011 assistant-doctorant au sein du département de géographie à l’Université de J’nève. Sa thèse porte sur l’évolution des savoirs forestiers à Java et dans le pays Betsimisaraka. Il insiste d’autant plus sur l’aspect pratique de ces savoirs (comme savoir-faire) qu’il ne sait rien faire de ses dix doigts, à part écrire sur des sujets très variés qui l’intéressent mais auxquels il ne connaît pas forcément grand-chose. Cet éclectisme littéraire (de gare, classique,…), musical (qu’il fait subir à tous ceux fréquentant sa voiture ou son bureau), philosophique (de bistrot, notamment) et religieux (hétérodoxie apophatique) influe sur son travail scientifique, où il manie l’art de la contradiction - du changement de perspective - avec une schizophrénie assumée. À part ça, il est aussi conteur (par écrit et en public), chasseur de dahu (« daru » en dialecte jen’vois), et bonne fourchette.

Stefano R. Torres

Étudiant l'Histoire des religions et l'Histoire à Lausanne, je suis fasciné par le journalisme et les médias audiovisuels (photographie et vidéo). Au-delà de seulement relater un amalgame de faits, parfois sans grande cohérence entre eux, je crois en un journalisme de fond, totalement indépendant, et (si possible) permettant à la société d'avancer en mettant le doigt - ou la plume - sur certains problèmes. À part ça, je raffole de chocolat et adore rencontrer des gens pour discuter! Contacte-moi : stefano.r.torres@gmail.com (blog : steftorres.blogspot.ch)

Isabelle Castelli

Fervente humaniste, la gageure de son parcours scolaire fut le choix d'une discipline. Aujourd'hui enseignante en anglais, Isabelle tente de maintenir dans son activité professionnelle, aussi bien que dans sa vie personnelle, une ouverture aux sciences humaines dans leur globalité. Curieuse de nature, elle se penche sur l'actualité avec un regard pluriel, au carrefour de la philosophie, littérature , linguistique et histoire. Ses sujets de prédilection touchent la création artistique au sens large ( musique, cinéma, écriture, arts plastiques...). Intéressée par la psychanalyse et l'ethnologie, au delà de sa contribution pour Jet d'encre, elle écrit actuellement un roman autour de la notion de métissage.

Anna Rossman Kiss

Je suis née à Genève d'une mère hongroise et d'un père étasunien. Mon bagage multiculturel, mon amour de la parole, de l'image et des rencontres, mon besoin de créer pour interroger le monde et l'humain trouvent un moyen d'expression dans ma plus grande passion: le théâtre. J'obtiens en 2015 avec mention et le prix de la Ville de Genève une maturité latine. Pendant mes études, j'ai travaillé au sein de l'association genevoise Stop Suicide et également participé au Festival international du film sur les droits humaines (FIFDH) en tant que membre du jury des jeunes et jeune reporter. Après des cours d'interprétations et des spectacles à Genève, mon parcours théâtral a été marqué par des collaborations et stages à Budapest ainsi qu'à Berlin. Mon travail avec des troupes et théâtres comme le Grips Theater, le Katona Jozsef Szinhàz ou Krétakör ont largement façonné ma pensée autour des outils du théâtre pédagogique et socialement engagé en tant que forum démocratique. Ma première mise en scène, Hamlet, nouvelle volée présentée à La Traverse a été sélectionnée au Festival théâtral suisse de la jeunesse. Lauréate du Prix des voyages extraordinaires de la banque Lombard Odier, mon prochain projet autour d'Antigone débutera fin janvier 2016. Je travaille actuellement comme stagiaire à la Roseraie, un centre d'accueil pour personnes migrantes.

Boris Dunand

Le plaisir, l'oubli et le témoignage. J'ai récemment déposé ces mots pour décrire la source de mes gestes – en écriture, musique et photographie. Jusque-là, je ne savais trop quelle réponse me donner pour définir une sorte de démarche, pour conceptualiser et me représenter ce que je fais précisément sans réfléchir. Et avec la crainte d'y voir s'immiscer un intellect de contrôle, de maîtrise, de définition rigide et autoritaire. Mais je peux reconnaître ces trois pivots autour desquels je m'agite et m'apaise: le plaisir, le jeu, la joie, l'épanouissement sans lesquels mes actions deviennent mécaniques, froides, dures, dévitalisées; l'oubli dont je crains l'émiettement, rassemblant précautionneusement des pièces de mémoire, mobilisant mes goûts pour leur donner un caractère esthétique, poétique; et le témoignage, cet engagement où l'autre apparaît, cette adresse que je produis dans un espace commun, pour moi d'abord, mais qui, sans altérité, ne saurait se mettre en mouvement, se meurt dans l'isolement. Et, au plus intime de mon attention, le rappel d'une condition humaine qui m'invite invariablement aux grandes stupeurs que sont l'effroi, l'abomination, la révolte, l'extase, la contemplation, l'émerveillement, le sentiment amoureux... C'est avec le souci, le désir et les interrogations de ce rappel que je propose des textes pour Jet d'Encre – une très précieuse occasion offerte de faire se rencontrer et dialoguer nos visions du monde, merci ! www.connexus.ch

Sandro Loi

Ingénieur de formation, Sandro est un passionné de nature et un rêveur. Armé d'un appareil photo, il aime parcourir les champs ou les forêts, à la recherche de ces petits instants magiques que le monde du vivant peut offrir, même dans une région aussi « urbaine » que Genève. Astronome amateur, il laisse volontiers s'évader son imagination, la tête dans les étoiles. Ses promenades naturalistes et ses rêveries célestes lui ont fait prendre conscience de la beauté du monde qui l'entoure. L'être humain est si petit, mais si précieux et unique à la fois ; son arrogance et sa tendance à « détruire », tant son environnement que ses propres congénères, lui paraissent révoltantes, ce qui le pousse à poser par écrit ce qu'il a sur le cœur. Convaincu de l'importance de l'expression d'une pensée plurielle, il est très reconnaissant à l'équipe de Jet d'Encre de pouvoir participer à ce merveilleux projet.

Deniz Ates

Dans le cadre de mes études en histoire et en histoire des religions, j’ai développé un fort intérêt pour l’histoire culturelle de l’Antiquité et du Moyen Âge. Je m’intéresse plus particulièrement aux discours de construction d’identité(s) et d’altérité(s) que j’ai surtout étudiés dans la littérature du monde nordique et latin du Moyen Âge. D’autres aspects de l’histoire, tels que histoire de la Suisse, des religions, de la science, de la musique et des langues, me passionnent également.

Quentin Pilet

Actuellement étudiant en 3ème année de bachelor en Relations Internationales à l'Université de Genève, je m'intéresse à la musique et plus largement à la culture, sous toutes ses formes, passant sans transition des salles de cours aux salles de concert.

Youri Hanne

Ce doit être l’époque, mondialisée et déracinée. Je promène ma plume et mes Stan Smith (plus très) blanches de Genève en Galilée, et de Rome à Bangui. Entre le journal de science po et mon premier reportage sur Casapound pour LeMonde.fr avec deux acolytes talentueux ; entre mes billets d’actualité à la radio depuis la Terra Sancta et mon périple centrafricain avec deux autres camarades, j’avoue mon plaisir à baguenauder. D’ailleurs, deux roues valent mieux que quatre, non ? Et moi, et moi, et moi. J’évite d’en parler à la troisième personne. Si tu perds ton temps sur youtube, tu peux aussi bien me lire sur coupdetrafalgar.net. Viens manger un pesto à la maison.

Claude-Anne Schumacher

Après un Bachelor en Géographie, Claude-Anne Schumacher continue ses études en Master de Journalisme et Communication à l’Université de Genève. Intéressée par les mouvements de jeunesse, elle s’engage depuis plusieurs années dans l’Association du scoutisme genevois, notamment pour la formation des jeunes. Créative et ayant encore un peu de temps libre entre ses cours, ses activités scoutes, ses hobbys et sa vie sociale, elle choisit de contribuer pour Jet d’Encre afin de parfaire son écriture et mener des réflexions sur notre société.

Bouna Chames Eddine Mbaye

Après avoir étudié à Sciences PO Toulouse, il a intégré l’Institut de Hautes Études Internationales et du Développement de Genève en 2014, où il est actuellement étudiant en Master de Relations Internationales / Science Politique. En fin observateur des transformations politiques à l’œuvre dans les sociétés européennes contemporaines, il est particulièrement attentif aux discours et politiques portant sur les thématiques de l’autochtonie et de l’identité nationale en France et plus généralement dans les sociétés dites « occidentales », notamment dans le contexte de l’après 11-Septembre. Suite à un échange académique en Malaisie, il a développé un vif intérêt pour l’Asie du Sud-Est, une région dont il souhaiterait étudier les bouleversements socio-économiques et les dynamiques d’intégration dans le cadre de son mémoire de Master et pourquoi pas d’une thèse de doctorat… Avec d’autres étudiants de l’IHEID, il a fondé l’Amicale des Étudiants Francophones (AMEF), une initiative visant à promouvoir la diversité linguistique et culturelle au sein et au-delà d’un Institut qui se trouve au cœur de la « Genève Internationale ».

Ueli Staeger

Ueli is fascinated by how Europe copes (and often fails to cope) with a world where it’s not in the lead anymore. He is a PhD student in International Relations/Political Science at the Graduate Institute of International and Development Studies, Geneva, where he also works as Teaching Assistant. He is interested in the intersections of European and non-Western regionalisms, and focuses on African-European interregionalism. Ueli previously completed degrees at College of Europe and the School of Oriental and African Studies (SOAS), University of London, and the University of Geneva, and has worked in Brussels.

Lukas A Porta

Détenteur d'un master en sciences politiques, je travaille en tant qu'indépendant dans le domaine informatique. Mes centres d'intérêts actuels comprennent l'éthique et les politiques de l'information ainsi que le développement, l'utilisation et le libre partage d'outils et de services informatiques créés pour atteindre des buts sociaux et politiques. A ce titre, je suis un promoteur des logiciels libres comme Tails, qui rend notamment possible l'anonymisation des communications, ou encore Kali Linux, qui permet d'éprouver la sécurité d'un réseau informatique. A noter que les deux distributions précitées sont basées sur Debian, le seul système d'exploitation d'envergure développé de façon volontaire par une équipe de bénévoles.

Tosi Mpanu Mpanu

Économiste de formation, Tosi Mpanu Mpanu a une quinzaine d’années d'expérience dans les secteurs de la finance, du développement économique, de l’environnement et de la diplomatie. Il siège au conseil d’administration du Fonds vert pour le climat et au conseil d’administration de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques climatiques, une agence spécialisée de l’Union Africaine. En tant que délégué de la République démocratique du Congo pour le processus de négociations sous la Convention Climat de l’ONU, il a assisté à toutes les conférences climatiques onusiennes depuis 2007. Auparavant, M. Mpanu Mpanu a été conseiller du ministre congolais des affaires étrangères et de la coopération internationale durant 4 années (2003-2007) et consultant à la Banque mondiale de 2000 à 2003.

Loraine Coquoz

Fribourgeoise au grand coeur, Loraine quitte partiellement son hameau parental en 2013 pour étudier la communication et le journalisme à l'Université de Genève. Passionnée par la culture sous toutes ses formes, elle se spécialise dans les musiques actuelles et travaille pour le centre culturel du Nouveau Monde à Fribourg. Véritable victime de l'ère digitale, elle succombe aux meilleures modes des Internets et appartient désormais à la fan base des chats, des zombies et des thèmes galactiques. De nature curieuse et surinvestie, Loraine s'engage dans de nombreux projets qui lui tiennent à coeur et parvient à suivre neuf séries en même temps.

Etienne Cottier

Etienne Cottier est étudiant à l’Université de Fribourg où il poursuit actuellement une maîtrise de droit. Fasciné par la richesse de la complexité humaine — il est titulaire d’un bachelor en communication, langue et littérature anglaises et anthropologie de l’Université de Neuchâtel —, il observe les phénomènes de la fresque politique avec une attention toute particulière. Egalement rompu à l'exercice de la solidarité internationale, il se sent concerné par les écarts qui divisent les populations et les difficultés que rencontrent les organismes internationaux pour y répondre. Mû par la certitude que seul un état des lieux fiable permettra d’écarter les raisonnements douteux au profit de solutions valables, il aime attaquer les problématiques à partir d’un angle précis afin de mieux débusquer la richesse et l’universalité qui s’y cachent.

William Knechtel

William Knechtel was born in Windsor, Ontario, Canada. He is a master’s student in International Relations at the Graduate Institute of International and Development Studies (IHEID) of Geneva. His research focuses on the illicit economy, and organized crime. He is particularly interested in identifying how variances in narcotic prices influence drug related violence and cartel organizational designs. Prior to studying at IHEID, William completed a Double Honours Bachelor’s degree in Political Science and Sociology with a minor in Philosophy from the University of Windsor. In the summer he will move to Mexico to work for the United Nations Office of Drugs and Crime.

Sylvain Leutwyler

Président du Parlement des Jeunes Genevois ; initiateur du Collectif pour une vie nocturne riche, vivante et diversifiée. Jeune qui s’interroge et qui s’engage : bassoniste, passionné d’histoire, coopérateur Ciguë, responsable de projets associatifs, défenseur des intérêts des jeunes. Écrit par amour de la langue et par foi en la force des idées. Détenteur d’un Bachelor à la Haute École de Musique de Genève ; actuellement étudiant en français moderne et en histoire générale à la faculté des Lettres de l’Université de Genève.

Diego Alan Esteban

Passionné de politique, ne publie des textes sur son blog qu’après les avoir relus 20 fois. Juste au cas où manquerait la virgule qui tue. Étudiant en droit, trompettiste, vice-président du Parlement des Jeunes Genevois (PJG). Socialiste mais pas idéologue, trompettiste de formation et « shooté » au football. Arrive à jouer le Cé qu’è lainô à la vuvuzela. Mes opinions n’engagent que moi (c’est en tout cas ce que je pense).

Yves Raibaud

Spécialiste de la géographie du genre, chargé de mission égalité femmes-hommes, Yves Raibaud est chercheur au laboratoire Aménagement, développement, environnement, santé et sociétés (Adess - Unité CNRS/Univ. Bordeaux Montaigne/Univ. Bordeaux-Segalen.), à Pessac. Il est aussi maître de conférences à l’université Bordeaux Montaigne. Ses thèmes de recherches portent notamment sur le genre et la ville, les loisirs des jeunes, les masculinités et la géographie de la musique.

Carac Attack

Le carac est une pâtisserie typiquement suisse qui est fabriquée à base de bonheur de couleur verte et d’orgasme chocolaté. carac attack c’est un collectif de 5 humoristes, 4 gars 1 fille (non c’est pas la version gangbang de la série de Jean Dujardin, mais ça nous donne une idée) qui font des vidéos drôles d’après eux, et d’après vous aussi si vous avez un minimum de goût et de respect pour vous-mêmes. Et c’est gratuit, donc vous allez pas pinailler (mot suisse, qui signifie pinailler, verbe régulier). Notre objectif est de faire le buzz et de redorer la réputation de la Team Rocket, mais pas dans cet ordre là.

Tristan Irschlinger

Tristan Irschlinger est membre fondateur et Vice-Président de l'Association Jet d'Encre. Politologue de formation, il est lauréat du prix d'excellence du Baccalauréat en Relations Internationales de l’Université de Genève, ainsi que détenteur d'une Maîtrise en Relations Internationales de l’Institut de Hautes Études Internationales et du Développement (IHEID). Tristan se passionne pour les sciences politiques au sens large, et s’intéresse plus particulièrement aux questions environnementales, énergétiques et sécuritaires d’un point de vue global. Loin d’être un utopiste, sa vision pragmatique du monde n’a toutefois pas raison de son optimisme. Il aime s’engager dans l’échange et le débat d’idées, tout en rejetant frontalement les pensées partisanes et les opinions préconçues, auxquelles il réserve un sévère accueil.

Van Houten

Van Houten est un groupe de peura, issu de Paris. Il est l’auteur d’une trilogie intitulée « Peura », composée de trois projet-recueils : À l’ombre du parapet (2014), Pour péra (2015) et Une méthode pour péra (2015). Van Houten travaille de manière totalement indépendante. Il réalise lui-même ses instrus, ses visuels, ses clips et pose sur instru à son domicile. Il défend une conception francophoniste de l’écriture. Écouter et télécharger les projet-recueils de Van Houten. Regarder les clips de Van Houten. Suivre Van Houten sur Soundcloud.

Shema Mitali

Shema F. Mitali a obtenu son Bachelor en Business Administration à l’Université de Genève en 2012. Après avoir suivi un Master en Financial Engineering à l’Université de Lausanne, il décida de poursuivre son apprentissage dans la recherche à l’Université de Warwick en Angleterre en tant que doctorant. Ses intérêts sont divers et vont de l’économie à la politique, en passant par la musique et le cinéma. Il les partage entre autres par l’écriture, notamment grâce à jetdencre.ch.

Line Magnanelli Moret

Aime bien écrire, essaie de s'exprimer correctement en français en prenant toutes sortes de paramètres en compte. Etudiante en Droit, après un passage par la Fac de Lettres, membre du Comité de la Fédération des Etudiants neuchâtelois. Féministe qui s'interroge, pianiste dilettante, lectrice assidue. Cuisine vachement bien les okonomiyaki. On peut me trouver ici : https://www.facebook.com/accidentaljune. Mes opinions tranchées n'engagent que moi.

Mira Fey

After growing up in Germany, I studied in Sweden and England before moving to Geneva for the Master in Political Science/International Relations. I now study my PhD in the same field at the Graduate Institute, working on different impacts on prostitution markets, for example the deployment of peacekeepers as newly arrived potential clients. I started the Academic Writing Initiative at the Graduate Institute, providing workshops on various related issues for interested students. Moreover, I work as Research Assistant, analyzing German parliamentary debates on national security issues to find out about elite ideological consensus. Through my studies, I was able to not only think critically, but also started to learn how to write. I keep a blog on international issues and everyday-life sociological observations.

Marcel Sel

Né à Bruxelles en 1960, Marcel Sel s'engage vers la fin des années 70 comme journaliste dans une radio libre, Radio Plus. Puis, il gagne sa vie dans la publicité — où il apprend à titrer et à faire court quand il faut — et la communication institutionnelle. Par la suite, il participe sous divers angles et divers formats à la vie médiatique francophone et notamment belge; son premier "Blog De Sel" est classé 2e blog francophone belge par eBuzzling en 2009. Il est auteur de plusieurs recueils et livres, notamment "La Flandre, ça n'existe pas" (2009), "Walen Buiten" (2010), "Les Secrets de Bart De Wever" (2011) et "Indignés de Cons — La crise expliquée aux cancres et aux Économistes " (2013).

Mathieu Henderson

Journaliste web à la RTS le jour, Mathieu Henderson met son costume de Marty Starr la nuit. C'est sous ce pseudonyme qu'il écrit pour heidiheido.net, un blog dédié à la musique. A côté de son passe-temps favori, il a de nombreux centres d'intérêt tels que le sport ou le cinéma. Il est titulaire d'une licence en Lettres, obtenue à l'Université de Neuchâtel, ainsi que d'un diplôme du Centre romand de formation des journalistes (CRFJ, rebaptisé CFJM).

Tania Lombronzo

Tania Lombrozo is a contributor to the NPR blog 13.7: Cosmos & Culture. She is an associate professor of psychology at the University of California, Berkeley, as well as an affiliate of the Department of Philosophy and a member of the Institute for Cognitive and Brain Sciences. Lombrozo directs the Concepts and Cognition Lab, where she and her students study aspects of human cognition at the intersection of philosophy and psychology, including the drive to explain and its relationship to understanding, various aspects of causal and moral reasoning and all kinds of learning. Lombrozo is the recipient of numerous awards, including an NSF CAREER award, a McDonnell Foundation Scholar Award in Understanding Human Cognition and a Janet Taylor Spence Award for Transformational Early Career Contributions from the Association for Psychological Science. She received bachelors degrees in Philosophy and Symbolic Systems from Stanford University, followed by a PhD in Psychology from Harvard University.

Patrick Michel

Sociologue et politologue, Patrick Michel mène des recherches sur les relations entre la politique et la religion. Directeur de recherche au CNRS, il dirige depuis 2010 le Centre Maurice-Halbwachs1, après avoir été directeur scientifique adjoint du Département des sciences de l’homme et de la Société du CNRS (2002–2006) et président de la Section 40 (Pouvoir, politique, organisation) du Comité national de la recherche scientifique (2008-2012). Il est par ailleurs enseignant à l’École des hautes études en sciences sociales et à l’Institut d’études politiques de Paris.

Pierre-Pascal Baumann

Aimant avant tout étudier l’origine des concepts et des sociétés, Pierre-Pascal Baumann a commencé des études en archéologie et en histoire ancienne à Lausanne. Après de nombreuses fouilles durant ses vacances d’été, Pierre-Pascal décide d’abandonner le passé pour se préoccuper de l’actualité : il effectue actuellement une maitrise en journalisme et communication à Genève. Passionné par les voyages et les gens, ce qui l’intéresse tout particulièrement est de décrire les différentes vies de ce monde à travers l’écriture. L’homme de la rue, les marginaux et toute personne dont on parle peu, mais qui chaque jour érigent la grande histoire par leur destin commun, sont une source inépuisable de récit. Un but simple : parler et donner la parole à ceux qu’on ne voit pas et qu’on n’entend pas. Le principal outil : l’écriture pour décrire le réel.

Etienne Gard

Etienne Gard est universitaire. Plus tard, quand il sera grand, il aimerait bien devenir avocat! D’ici là, il partage son temps entre les études, le sport et des projets qui lui tiennent à coeur. C’est d’ailleurs un de ces projets qui l’a amené à s’essayer au difficile exercice qu’est la rédaction d’un article sur Jet d’encre. Il aimerait d'ailleurs remercier ceux qui l’ont aidé et relu avant publication! Celles et ceux qui sont intéressés par l'idée que je développe dans mon article peuvent me contacter à cette adresse: etienne.gard@gmail.com

Lysiane Christen

Étudiante en journalisme à Neuchâtel et bientôt titulaire d'un bachelor en philosophie et littérature française, je travaille actuellement pour un journal régional dans le canton de Fribourg, ainsi qu'à la rédaction multimédia de la RTS. La tribune Jet d'Encre me permet d'approfondir des sujets qui ne sont parfois qu'effleurés au sein du paysage médiatique romand.

Alexandre Raffoul

Alexandre Raffoul prépare actuellement une maitrise en Études Internationales à l’Université de Montréal (Udem). Il est titulaire d’un Bachelor en Science Politique de l’Université de Lausanne (Unil). Ses intérêts se centrent autour de la démocratie et ses institutions, ainsi que la consolidation de la paix ; au-delà du champ académique, ils s’élargissent vers la littérature, la poésie et le jazz. Alexandre se consacre actuellement à la rédaction d’un mémoire sur le partage du pouvoir dans les sociétés profondément divisées.

Sarah Abbou

Après un diplôme en réalisation et un Master en Scénario, c’est dans une entreprise de jeux vidéo que j’ai fait mes armes en tant que scénariste et écrivain. Éternelle étudiante à la curiosité jamais satisfaite et grande passionnée de livres, je commence cette année des études en information documentaire. Fondatrice du club de lecture le Hibou, basé à Genève, c’est un privilège pour moi de pouvoir écrire pour Jet d’encre au sujet des livres et de tout ce qui à trait à la culture. Cela me permet d'aborder un nouvel aspect de l'écriture, une activité que je dédiais jusqu'à maintenant principalement à la fiction.

Raphaëlle Javet

Nord-vaudoise, étudiante de 23 ans en Master d’archéologie pré- et proto-historique à l’Université de Neuchâtel. À ses heures perdues, engagée avec la Fédération des Étudiant-e-s Neuchâtelois (FEN) dans les dossiers de politique cantonale et nationale ; dans le milieu politique vaudois aussi, siégeant dans un législatif pour le niveau communal, et s’engageant en backoffice au niveau cantonal. S’intéresse aux restes du passé, aux problèmes d’aujourd’hui et à la société de demain. En plus de cela, aime les livres et les lettres qu’ils contiennent, la mer/la montagne (même défi) et Chopin.

Ludmila Azo

C’est par le dessin, la peinture et l’écriture que Ludmila aime livrer sa compréhension du monde et exprimer son indignation face aux maux qui le minent. Titulaire d’un Bachelor en Diplomatie et Relations Internationales de l’ENA du Bénin et d’un Master en Études du développement économique, humain et social (IHEID Genève), la jeune bénino-ivoirienne poursuit son parcours professionnel à Genève dans diverses organisations internationales. Ses centres d’intérêt sont la coopération internationale, le développement, la mondialisation, l’économie sociale et solidaire, l’Afrique et l’autonomisation des femmes. C’est d’ailleurs cette dernière thématique qui l’incite à développer et mettre en œuvre, en parallèle de son travail, des micro-projets de développement économique destinés aux jeunes femmes rurales au Bénin.

Martin Grandjean

Martin Grandjean est chercheur en histoire contemporaine à l’Université de Lausanne. Ses recherches portent sur la reconstruction des réseaux intellectuels et scientifiques européens après la Première guerre mondiale. Grand promoteur d’un usage critique des méthodes quantitatives, de l’analyse de réseau et de la visualisation de données en sciences humaines, il s’exprime régulièrement sur son blog personnel à ce sujet. Il est également porte-parole d’Humanistica, l’association francophone des humanités numériques, qui regroupe les chercheuses et chercheurs qui s’interrogent sur l’impact des nouvelles technologies dans leurs champs de recherche.

Jean Quatremer

Jean Quatremer couvre l'actualité européenne pour Libération depuis septembre 1990, d'abord comme responsable du défunt cahier « Europe » - un supplément hebdomadaire de huit pages consacré à la construction communautaire - puis comme correspondant auprès de l'Union européenne. Avant cela, il s'est occupé, au sein du service société du même journal, des questions d'immigration mais aussi, plus largement, de tout ce qui touchait, de près ou de loin, au droit. Il a écrit ses premiers papiers pour Libé en 1984.

Yann Füllemann

Titulaire d’un Master en Sciences du Mouvement et du Sport mention « enseignement », je suis depuis tout petit passionné d’activités sportives en pleine nature. Durant mes études, je me suis intéressé à la pédagogie en général ainsi qu’à l’éducation à travers le sport. De plus, l’un des thèmes de prédilection qui m’a suivi au fil de mon cursus a été l’obésité infantile. C’est donc tout naturellement que j’ai écrit un mémoire qui a pour thème « L’influence du style éducatif parental sur l’activité physique et l’obésité infantile ».

Kalli Retzepi

Grecque d’origine, j’ai fait mes études universitaires en Suisse et obtenu mon diplôme à l’EPFL dans la section des Sciences de la vie. Depuis 2013 je vis à Boston, employée en tant que Data Analyst dans le domaine de la recherche en neurosciences. Je suis passionnée de photographie, de sports, de lecture. J’aime voyager, parler plusieurs langues, communiquer, apprendre, penser, avoir des idées, essayer de garder un esprit critique et vif. Faire partie de l’équipe de Jet d’Encre est une excellente opportunité de garder mon contact avec la réalité européenne en premier plan, tout en restant une citoyenne du monde sensible à tous les sujets et prête à jeter plein d’encre.

Nadia Radwan

Nadia Radwan est une historienne de l’art qui a obtenu son doctorat à l’Université de Genève. Ses recherches portent sur l’art moderne et contemporain du Moyen-Orient et elle est actuellement professeure assistante à l’Université Américaine de Dubai. Elle est membre de l’association Layalina depuis 2014.

Silvia Ricci Lempen

Silvia Ricci Lempen est romancière, mais également journaliste, docteure en philosophie, auteure de textes théoriques et féministe engagée. Découvrez ses travaux et ses œuvres sur son site internet.

Aline Benoit

Après des études en relations internationales, Aline s’est spécialisée en communication. Cette dernière discipline, qui connaît de nombreux changements dans le monde actuel, a un pouvoir énorme et Aline compte bien l’utiliser, mais pas à n’importe quels fins. Ses expériences l’ont amené à travailler à la télévision Léman Bleu, ainsi que pour plusieurs organisations internationales et non gouvernementales. Elle a plusieurs centres d’intérêts, parmi lesquels l’interculturalité. Elle a d’ailleurs vécu en Allemagne, en Angleterre, en Italie et en France ces dernières années.

Lisandro Nanzer

Né à Cordoba, en Argentine, j’ai grandi à Genève tout en conservant une très grande attache avec mon pays natal. Titulaire d’un Bachelor en communication multilingue et d’un Master en traduction spécialisée de l’ETI de Genève, je souhaite par mon travail rendre accessible aux francophones la richesse culturelle latino-américaine. Fort de nombreux voyages, d’expériences humanitaires ainsi que de travail associatif, et mû par une très grande curiosité, j’aime particulièrement susciter le débat et amener un regard nouveau sur des sujets du quotidien.

Vincent Verzat

Vincent est un passionné de paix et un fervent pratiquant du positivisme et de l’idéalisme de l’action. Diplômé de l’Institut des Hautes Études internationales et de Développement, il est engagé dans la construction d’infrastructures pour la paix et le design d’espaces d’apprentissage destinés à stimuler la créativité et l’innovation dans l’élaboration de modèles sociétal et communautaire alternatifs. Vincent souhaite contribuer à Jet d’Encre en écrivant sur des aspects de vie détachés d'une actualité qui va trop vite et ne permettant pas de sentir ce qui vit dans chacun d'entre nous, chaque jour. De la mise en perspective, de la passion, de l’idéal, de l’indignation, de l’engagement et des solutions innovantes, voilà en quelques mots le menu proposé.

Azamat Rakhimov

Azamat Rakhimov holds MA degrees from the Lomonosov Moscow State University (faculty of philology, department of Western European languages and literature) and the University of Geneva (English literature). He is currently working on his doctoral research project at the University of Geneva focusing on Early Modern Studies, Shakespearean drama and censorship. Member of the Swiss Association of Mediaeval Early Modern Studies. Published a series of reviews on cinema and theatre productions. His wide scope of interests also includes international relations, intercultural communication, political theory. He also works as a journalist for the Swiss-Russian magazine Nashagazeta.ch.

Stéphanie Cattani

Licenciée en Sciences de l’éducation à l'Université de Genève, Stéphanie Cattani est enseignante depuis 2010 dans une école primaire. Elle est également membre de la SPG (Société pédagogique genevoise), le syndicat des enseignants.

Caterina Martini

Malgré une passion pour l'archéologie et l'histoire ancienne qui m'a poussée à entreprendre des études universitaires dans ces domaines, je ne me suis pour autant pas détournée des préoccupations actuelles. Loin de chercher dans un passé idéalisé un illusoire réconfort, j'ai toujours été soucieuse de m'en inspirer pour parler du présent. Des votations suisses aux conflits internationaux en passant par les grandes multinationales, tout sujet m'inspire. Afin de mieux structurer mes pensées et d'extérioriser parfois de vives émotions, je m'attelle de temps à autre à l'exercice de l'écriture. Le web, je l'envisage moins comme un moyen de diffuser mes idées que comme une vaste plate-forme de débat pour enrichir mes connaissances et mieux comprendre le monde qui m'entoure. Mon idéal : aboutir à une société plus responsable.

Stéphanie Riehle

Stéphanie Riehle a fait ses études à Genève, Master en Science Politique. Membre du comité des Jeunes PDC Suisse, elle est aujourd’hui collaboratrice scientifique à Berne.

Nathalie Schneuwly

Nathalie Schneuwly a été élue députée radicale en 2009. Elle restera au Grand Conseil genevois jusqu’en 2013. Pendant deux ans, d’avril 2012 à avril 2014, elle assume la fonction de présidente des Genevoises PLR. Nathalie Schneuwly est aujourd’hui présidente du CLAFG, le centre de liaison des associations féminines genevoises.

Olivia-Jene Fagon

Hailing from Washington, D.C. Olivia-Jene moved to New York after pursuing Media Studies and Art History at Brown University. An art world observer and writer, Olivia works full time "mapping serendipity" and making connections between artworks and artists for The Art Genome Project, Artsy's search technology and discovery engine.

Victor Kristof

Passionné de sciences et de nouvelles technologies très jeune déjà, je termine actuellement un Master en Systèmes de Communication à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne. Mes intérêts comprennent principalement l’exploration de données et l’intelligence artificielle. Durant mon cursus universitaire, j’ai eu l’occasion d’effectuer un échange de 18 mois au Mexique, amorçant alors un désir incessant de découverte et de compréhension du monde. Je suis très enthousiaste à l’idée d’utiliser les technologies actuelles pour déchiffrer les comportements humains et améliorer la qualité de nos vies. Retrouvez ici mon blog.

Matthew Israel

Matthew is an art historian, writer and educator and is currently the Director of The Art Genome Project at Artsy. His book on American artists’ political engagement during the Vietnam War, Kill for Peace, was published in Fall 2013 by University of Texas Press. Matthew has taught modern and contemporary art history at New York University and Parsons, The New School for Design and has written articles for ARTFORUM, Frieze and Art in America. Matthew has also contributed to catalogues for The College Art Association, The Whitney Museum of American Art, the New Museum, Gagosian Gallery, and Cheim & Read Gallery.

Omar Azzabi

Diplômé en Relations internationales à l’Université de Genève et en droit international et politique internationale à l’Université du Québec, à Montréal, Omar Azzabi a toujours été un internationaliste passionné par les droits de l’homme, la question de la transition démocratique et plus généralement, l’Etat de droit. Ancien footballeur dans les différentes catégories de jeunes en Suisse, ce juriste international franco-tuniso-suisse se passionne également pour le sport en général. Après quelques stages à l’international notamment en Tunisie, au Mexique et en Uruguay, ses expériences en Amérique latine et dans le monde arabe finiront par le convaincre d’une carrière en coopération internationale. Ceci le mènera à travailler pour le Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest du Haut-Commissariat aux droits des l’homme des Nations unies, puis pour le Haut-Commissariat pour les réfugiés à Genève. En outre, il s’est engagé au sein des Verts genevois pour défendre l’écologie politique, l’économie solidaire et les politiques humanistes, tant au niveau cantonal que fédéral.

Sophie Lochet

Installée à Genève depuis mars 2013, j’ai la chance de travailler comme coordinatrice de l’association STOP SUICIDE. C’est à ce titre que j’écris pour Jet d’Encre, dans le but de partager nos réflexions sur la prévention du suicide des jeunes. Mon parcours n’est pas très linéaire, j’ai fait des études en sciences politiques à Paris et au Mexique, obtenu un master en « stratégies territoriales et urbaines », travaillé d’abord dans le secteur des technologies numériques, puis dans la lutte contre l’exclusion. Aujourd’hui je suis toujours impliquée dans le milieu associatif et Jet d’Encre me permet d’exposer un regard un peu plus personnel sur les activités de STOP SUICIDE.

Valentino Arico

Diplômé en sciences politiques de l’Université de Lausanne et de l’University of Kent (Canterbury, GB), et en histoire et politique internationales de l’Institut universitaire des Hautes Etudes Internationales et du Développement (Genève), Valentino Arico est au bénéfice d’une formation pluridisciplinaire qui le prédispose à envisager l’actualité internationale sous différentes perspectives. Ses centres d’intérêts incluent les origines du système économique international, le fonctionnement des échanges inégaux, la diplomatie des Grandes Puissances, les migrations internationales ou encore la géopolitique du Moyen-Orient. Désireux de sortir des sentiers battus des thématiques académiques, il a rédigé un mémoire de Master sur les origines et l’essor de la promotion de la Marque Suisse à l’étranger, s’étant en particulier intéressé aux mécanismes du soft power, de la diplomatie publique et du nation branding. Membre du think-tank suisse de politique étrangère foraus, Valentino est le fervent défenseur d’une politique étrangère ambitieuse, constructive et innovante. Pour Jet d’Encre, il souhaite laisser libre-cours à une narration désacademisée – si ce n’est vulgarisée – de la politique et de l’histoire internationale afin de promouvoir un débat public sur des sujets d’actualité.

Stéphane Oggier

Après un bachelor en économie d’entreprise obtenu à la Haute École de Gestion (HEG), j’ai décidé de poursuivre mes études avec un master en histoire économique. J’écris pour déconstruire certaines idées reçues, participer au débat public, tout en essayant de comprendre au mieux la séquence historique que l’on vit actuellement. Une citation que j’aime bien ? "Faites attention à l’histoire que l’imposture se charge d’écrire" de Chateaubriand.

Julien Nicolet

Picoreur des délices plus ou moins amers de la vie, Julien Nicolet, né en 1974 est enseignant de géographie et père de famille ordinaire. Il parcourt au quotidien la campagne et la ville à vélo et guette les aspérités et dyscontinuités qui permettent de prendre du recul et adopter un regard si possible original sur les maux et les bonheurs de notre temps. Il a ainsi appris et pratiqué l'espéranto, extraordinaire objet linguistique susceptible de régler bien des soucis de communication entre les peuples, contribué à fonder une coopérative maraîchère (www.charrotons.org) et s'est immergé soudainement dans le monde politique genevois, lorsqu'il a coordonné, avec d'autres défenseurs du patrimoine agricole, le référendum contre le déclassement des Cherpines. Il s'investit également, de manière parfois hétérodoxe, dans la vie syndicale genevoise. Il continue à défendre ses idées par le biais de ses écrits (http://juliennicolet.blog.tdg.ch/) et a décidé, début 2014, de participer de façon moins solitaire à la vie politique locale, en adhérant aux Verts genevois.

Adriano Brigante

Auteur du blog Masse critique, rédacteur pour le site d'Acrimed et traducteur de profession, Adriano s'intéresse tout particulièrement à la critique des médias, à la sociologie, à l'économie, aux sciences, à l'épistémologie et à la linguistique. Le journalisme participatif s'est imposé à lui comme une façon d'apporter sa contribution à la lutte contre la pensée néolibérale dominante, lutte dont la première étape est selon lui l'indépendance et le pluralisme des médias. Trentenaire autodidacte, spinoziste convaincu, d'un naturel curieux et adepte d'une approche critique méticuleuse, ses auteurs de références sont Noam Chomsky, Pierre Bourdieu, Serge Halimi ou encore Frédéric Lordon. Sa devise: "Si on le dit pas, nous, qui va le dire? Si on l'écrit pas, qui va le lire? Qui va s'en souvenir?" (Geoffroy Mussard, alias Shurik'n)

Alexandre Kominek

Étudiant en direction artistique à CREA Genève, c'est après un parcours scolaire semé d'embuches et de déceptions qu'Alexandre a finalement trouvé une voie "académique" afin de pouvoir développer ses idées et sa créativité. Il a toujours aimé se faire entendre, se montrer percutant et ses études en tant que publicitaire n'améliorent guère les choses. Bercé par de grands films depuis sa plus tendre enfance, il rêve de devenir acteur et c'est donc pour cette raison que ses centres d'intérêts sont le théâtre et le cinéma. Il se produit également en stand-up dans des cafés-théâtres entre Genève et Lausanne. Chaque jour est un nouveau défi, chaque année est un accomplissement, seuls travail et ambition apportent leurs fruits. Un mec a dit une fois: "quand on veut, on peut". En négligeant les étapes galères, les boulots minables et les problèmes existentiels, ce type a très fortement synthétisé en résumant brièvement la chose... Mais, il avait raison.

Meeaad Moradi Talebi

Actuellement étudiant en bachelor de philosophie et d’histoire, mes centres d'intérêts sont variés. J’aime m’interroger sur des problématiques souvent subversives pour tenter de briser les barrières qui nous empêchent d'en discuter. Je tente de chercher des réponses allant au-delà des idées reçues et de la bien-pensance. Mes sujets d’intérêt sont multiples : politique internationale, conflit israélo-palestinien, histoires interdites et bannies, technologies, philosophie politique, débats de société, religion, etc. Selon ma croyance, la philosophie a pour rôle de poser des questions et émettre des hypothèses par la pensée. La science, elle, doit donner des réponses par l'expérience, tandis que les sciences humaines doivent, pour se réclamer de la science, appliquer les réponses des scientifiques aux questions des philosophes. Mes guides spirituels et politiques sont ou ont été Tariq Ramadan, Jean Ziegler, Alain Soral, Marc-Edouard Nabe, le Professeur Choron, Dieudonné, Kémi Séba, Ahmed Deedat, Imran Hosein et bien d'autres que j’oublie !

Emmanuelle Engeli

Titulaire d’un Bachelor en Relations Internationales et d’un Master en Socioéconomie-Démographie de l’Université de Genève, Emmanuelle Engeli réside actuellement au Liban où elle effectue un stage pour l’UNRWA (the United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East). Passionnée de voyage, elle s’est jusqu’à récemment concentrée sur la découverte du continent africain grâce à divers séjours, notamment au Burkina Faso, en Afrique du Sud et au Sénégal. Particulièrement intéressée par les questions de politique internationale, elle oriente désormais sa carrière en direction du Moyen-Orient, plus précisément vers la problématique du conflit israélo-palestinien.

Sara De Maio

Sara de Maio a été expatriée les 10 premières années de sa vie avant de retourner dans la région genevoise tout en continuant à bénéficier d’opportunités de voyages. Géographe diplômée de l’Université de Genève, elle est actuellement en formation d’urbanisme durable à l’Université de Lausanne. Elle s’interroge sur la forme et la gestion des villes pour promouvoir un urbanisme de qualité, notamment avec l’intégration du concept d’agriculture urbaine et des possibilités de gouvernance locale. Militante au nom d’une justice écologique et sociale, elle s’intéresse énormément à la question des ressources, le sol, l’eau douce et l’énergie. Adepte du théâtre engagé, en salle ou de rue, Sara a aussi un projet de financement participatif en cours promouvant des innovations écologiques. La quête du vrai, du juste et du soutenable sont ses moteurs de réflexion et d’action.

Fabrice Gros

Philosophe autodidacte, ce penseur à contre-courant aime jongler avec les paradoxes. Sa plume s'inspire de la maïeutique socratique et de la dialectique hégélienne pour imaginer des dialogues ayant essentiellement trait à la philosophie, à la spiritualité, aux phénomènes paranormaux et aux questions existentielles.

Ilias Panchard

Ilias Panchard, 22 ans, Co-président des Jeunes Vert-e-s Suisse depuis 2013, membre du comité de Sortir du Nucléaire et co-fondateur de l'ONG Where Do the Children Learn. Mon engagement et mon action politique se concentrent autour des questions de solidarité internationale (droit d'asile, coopération au développement), de réforme globale de l'armée et de la notion d'engagement civique ainsi qu'en faveur d'une démocratisation de l'écologie politique, en présentant en quoi elle répond aux défis actuels et futurs. Je n'aime pas les défis simples, la devise qui me correspond le mieux reste : « Celui qui lutte peut perdre mais celui qui ne lutte pas a déjà perdu ».

Jean Ziegler

Jean Ziegler est une figure mondialement connue de la gauche helvétique. Sociologue de formation, il fut longtemps conseiller national suisse, avant de devenir rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation du Conseil des droits de l’homme des Nations unies. Auteur de nombreux ouvrages tels que L’Empire de la honte (2005) ou encore La Haine de l’Occident (2008), Jean Ziegler a consacré l'essentiel de son oeuvre à dénoncer les mécanismes d'assujettissement des peuples du monde. Il est actuellement membre du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l’ONU.

Victoria Barras

Victoria a terminé son Master à l’université de Neuchâtel en développement international des affaires, et a collaboré au journal International.ink pendant son bachelor en Relations Internationales. Désireuse de continuer à écrire, sa participation à Jet d’Encre lui est apparue comme un moyen de s’exprimer sur des sujets sociétaux qui lui tiennent à cœur.

Ruxandra Stoicescu

Ruxandra Stoicescu, chercheuse et chroniqueuse a une passion pour la politique et la radio. Surtout celle qui nous porte vers les liens inédits de la vie de tous les jours avec les grands événements de l'histoire. C'est ce qu'elle explore avec ses chroniques audio Tales of the world (en anglais et en français) et dans d'autres contributions occasionnelles. Ruxandra est spécialisée en relations internationales, analyse politique et culturelle.

Constellation

Cnst'll est le fruit d’une ren­contre explo­sive de sono­ri­tés aussi éclec­tiques que les membres qui com­posent son col­lec­tif. Créer, bou­ger, ani­mer ! Tous les moyens sont bons pour par­ti­ci­per acti­ve­ment à la vie cultu­relle gene­voise et la faire rayon­ner dans son ensemble. Le but étant de partager !

lafille Dufond

À travers ses dessins, lafilledufond milite pour un monde plus juste en se tournant vers un respect de valeurs saines et authentiquement simples. Elle revendique aussi le droit au bonheur pour tous et soutient d'ailleurs activement l'association pour la liberté d'expression des escargots valaisans à coquille tachetée. Si vous allez voir son blog: www.lafilledufond.com, vous y trouverez régulièrement des textes réfléchis sur la condition humaine en général et la vie quotidienne, dans un cadre humoristique toujours illustré.

Coline De Senarclens

Féministe, gauchiste, antiraciste, et sexe positive, Colinette n’a que des passions. Elle a étudié les rapports de genre, en particulier autours de la sexualité (notamment dans la prostitution), la question de la stigmatisation, aussi autour de la sexualité (les questions LGBTIQ et ce qu’on appelle le Slutshaming, les migrations et la démographie. Depuis, elle a travaillé un peu dans la com’, un peu dans le spectacle, un peu dans l’évènementiel, mais toujours autour de ces questions. Elle a fait pas mal de scène, dessus et devant, en impro, en chant, et comme directrice artistique. Elle écrit des billets sur son blog ("Sans décliner, Snarclens") et elle travaille sur un essai traitant du Slutshaming qui devrait sortir en automne 2014. À coté de ça, elle aime la bouffe, la flotte (elle fait de l’apnée) et le jardinage urbain. C’est une bobo privilégiée, mais elle ne considère pas que ce soit une raison suffisante pour fermer sa gueule. Son blog: http://www.sansdeclinersnarclens.tumblr.com

Julien Thorens

Étudiant à l'Université de Genève, Julien Thorens poursuit actuellement un bachelor en Science Politique. Très attentif à l'actualité, il s'intéresse grandement à la politique suisse et, en moindre mesure, à la politique internationale. Mais sa véritable passion, c'est le sport et les émotions qu'il procure. En effet, depuis des années maintenant, un ardent désir de devenir journaliste sportif l'habite. Il veut en faire son métier. C'est pourquoi, il a créé, avec d'autres amis, une émission exclusivement consacrée au sport. On peut d'ailleurs l'écouter sur http://www.frequencebanane.ch. De plus, depuis janvier 2012, il collabore au service des sports de la RTS en tant que synthé-man. À travers ses articles, il tentera donc de vous offrir une vision différente du sport et de tout ce qu'il implique. Sa passion est sans limite et il espère pouvoir vous la transmettre.

Hugues Hiltpold

Hugues Hiltpold est conseiller national depuis 2007, membre du Parti Libéral-Radical. Il est également architecte EAUG/AGA/SIA et propriétaire du bureau HILTPOLD architectes à Carouge.

Ada Marra

Ada Marra, conseillère nationale depuis 2007, membre de la commission de l'économie du Parlement et du comité directeur de Caritas Suisse. Mon action politique est axée sur l'intégration des personnes dans la société (accès au travail, à la formation, au logement, aux soins) et contre le système libéral qui les exclut (financiarisation de l'économie, démocratisation de l'économie).

Victoire Margairaz

Après un Bachelor en Science politique à l'Université de Lausanne et un an d'échange à Amsterdam, je suis cette année en Master en Politique et Management Public à Lausanne. Passionnée par la philosophie politique mais lasse des études trop théoriques, j'ai pour ambition de me tourner vers le domaine de la communication publique. Après m'être engagée dans différentes associations, je fais aujourd'hui partie du comité d'organisation du festival Unilive en tant que responsable médias.

Loïc Luscher

Détenteur d’un bachelor en Relations internationales de l’Université de Genève, Loïc a, depuis de nombreuses années, fait de l’histoire et du sport son « terrain de chasse ». Désormais étudiant à l’Institut des Sciences du Sport de l’Université de Lausanne (ISSUL), il se dirige vers un mémoire traitant de l’histoire de son club de cœur, le Servette Football Club. En effet, alors que l’histoire du sport en général et celle du football en particulier a connu un essor considérable, dans les pays anglo-saxons en particulier, elle reste une discipline mésestimée, voire méconsidérée sous nos contrées. L’objectif de Loïc est donc de contribuer dans une modeste mesure, et à travers Jet d’Encre notamment, à redorer le blason de cette discipline.

Vanessa Bapst

Diplômée en réalisation de l’École de Cinéma de Genève en 2011, je réalise lors de mon cursus scolaire deux courts métrages : Amore et 1939. Ils parcourront tous deux quelques festivals locaux et un festival à l'étranger. Passionnée de cinéma et voulant apprendre davantage le métier de réalisatrice, je travaille sur des longs métrages de fiction romands à divers postes. Parallèlement, je réalise des clips "Budget 0" pour promouvoir les artistes locaux. En janvier 2013, je postule à la RTS en tant que stagiaire réalisatrice où je suis engagée à l'automne suivant. Actuellement, je viens de finir mon dernier court métrage de fiction "JEWEL" et je signe mon premier reportage pour l'émission 36.9 diffusé en avril prochain.

Sandra Lengwiler

Après un master en Résolution de conflit à l'Université de Queensland (Brisbane), Sandra Lengwiler s’est lancée à l’aventure en partant pour le Guatemala en tant qu'observatrice pour la paix avec l'organisation Peace Watch Switzerland. Vivant avec des communautés Quichua, dans les montagnes en Ixcán, elle s'est jurée de dénoncer et d'informer la population suisse sur la situation précaire des défenseurs des droits de l'homme au Guatemala, ainsi que de la situation des populations indigènes. Sandra est particulièrement passionnée par tout ce qui touche à la consolidation de la paix, la prévention de conflit et le respect des droits humains.

Ariane Mawaffo

Diplômée d'une licence en français ès Lettres Bilingues, français et anglais, à l'université de Yaoundé I au Cameroun, Ariane Mawaffo continue des études de français à l'université de Genève. Elle est passionnée par le journalisme, raison pour laquelle en 2011, elle co-fonde le journal R.E.E.L et contribue activement, à sa manière, à la vie universitaire par son implication dans diverses associations estudiantines telles que l'A.E.L. ou l'A.E.FRAM. Elle se passionne pour l'Afrique et plus particulièrement pour son pays, le Cameroun. Elle veut devenir plus tard, à l'image de son écrivain préféré Mongo Beti, une critique de la littérature africaine.

Damien Magat

Étudiant en master d'architecture à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Damien Magat s'intéresse tant aux questions de durabilité dans la construction et la planification en Suisse qu'à la collaboration Nord-Sud liée à l'architecture et aux problèmes de qualité de vie dans les logements précaires. http://damienmagat.2ec.ch/

Matthieu Vétois

Etudiant en psychologie expérimentale et auxiliaire de recherche au Centre interfacultaire de sciences affectives de l'Université de Genève.

Hugo Pereira

À quoi bon jeter de l'encre si cela n'est pas pour qu'il prenne forme en article? Penser encore, et toujours plus, voilà une activité qui me plaît et que Jet d'encre me permet de pratiquer. Actuellement, je finis mon Bachelor en économie à l'Université de Genève, discipline chère à mes yeux pour sa volonté de modéliser la réalité. Par ailleurs, mes intérêts personnels se portent aussi bien sur la politique nationale et internationale actuelle que sur la philosophie en termes de lecture ou encore sur l'art - peinture, musique et cinéma - en termes de loisirs.

Astrid Herkens

Je suis une étudiante belge en histoire de l'art et histoire générale. En 2013, j'ai fondé avec David Zagoury la revue des étudiants en histoire de l'art, elle s'appelle "Fraîcheur Létale". Cinq coups de cœur culturels : L'art contemporain de Stephan Balleux / La collection automne-hiver 2012/2013 de Haider Ackermann / Le poème "Do Not Go Gentle Into That Good Night" de Dylan Thomas / L'écriture de Sylvia Plath... et de Fiona Schmidt / Le musée Gustave Moreau à Paris

Kareem Khan

Diplômé en Science Politique, je m'intéresse à l'actualité en m'efforçant de la lire avec un regard critique et objectif. Je suis convaincu des nécessités et des vertus du dialogue qui amènent vers l'apaisement des tensions. Dans une société qui prône l'individualisme, je fais partie de ceux qui pensent que la communication est la seule solution pour une coexistence pacifique entre des personnes et des intérêts aussi différents. Conformément à ce que j’ai retenu de mon parcours universitaire, je me fixe comme objectif de poser les bonnes interrogations afin de comprendre la complexité des enjeux qui définissent nos sociétés. Votez pour moi!

Philippe Nussbaum

Diplômé en science politique, Philippe Nussbaum est captivé par des thèmes qui touchent tant à l'actualité qu'à l'histoire. Se sentant concerné par le domaine public et son amélioration, il effectue actuellement un master en Administration et management public à l'IDHEAP. Pour en arriver à des solutions consensuelles, il n'existe qu'un seul moyen : un débat public sain prenant en compte l'avis de toutes les forces en présence, ce que permet justement Jet d'Encre. Suite à l'affaire Dieudonné et d'une discussion avec son acolyte Kareem Khan, ils ont décidé de répondre conjointement et de manière objective aux questions problématiques qui en découlent.

Lancelot Mermet

Son bachelor en Relations Internationales de l'Université de Genève en poche, Lancelot Mermet s’est empressé de parcourir le Monde, l’Asie en particulier, passant ainsi deux ans avec son sac à dos comme seul compagnon fixe. Ces expériences humaines en poche, il poursuit à présent un Master en Management de Désastres Humanitaires.

Igor Rodrigues Ramos

Étudiant à l’Université de Genève en histoire de l’art et philosophie, Igor Rodrigues Ramos s’est également pris de passion pour l’art de la poésie. Son temps se divise entre études et travail puisqu’il est collaborateur à la Galerie Mines d’Art, laquelle cherche à promouvoir des artistes en germe ou plus aboutis, du moment qu’ils sont originaux. Il consacre également une grande partie de son temps à l’association Plumes Genevoises, qui promeut les artistes de Genève peu importe leur art, dont il est l’un des co-fondateurs. Alimenté par une grande curiosité, il ne souffre d’aucune limite thématique; il est tout autant pris d’intérêt pour les particularités du quotidien que par des questions d’ordre existentiel. Ainsi, toutes ces facettes se reflètent dans ses pensées et écrits pour notre plus grande surprise. Découvrir, comprendre, apprendre et l’envie d’écrire – aimer – voilà ce qu’il cherche dans la vie. Grâce à Jet d’Encre, il tentera de le trouver et de le partager à travers ses mots. Évidemment, Igor est heureux de participer à cette nouvelle expérience et se réjouit de s’essayer à de multiples styles et sujets.

Charles Nouveau

Après un Bachelor en Relations Internationales à l'Université de Genève, Charles obtient un Master en Publicité et Design de l'Université de Leeds, au Royaume-Uni. Aujourd'hui créatif dans la pub, il nourrit une volonté grandissante en faveur de ses BD, dessins d'actualité et illustrations. La radio et le stand up c'est bien aussi, mais c'est plus difficile à faire depuis chez soi. Ses strips courts, parfois bilingues et souvent absurdes peuvent être lus sur son blog bien nommé www.lazypencil.com et de temps à autre sur jetdencre.ch, où il a fait ses griffes avant de triompher au sein du New Yorker et du Times (on a le droit de rêver).

Vsevolod Kritskiy

Vsevolod Kritskiy was born in Saint Petersburg, Russia. He is a PhD Candidate in International History at the Graduate Institute of International and Development Studies (IHEID) of Geneva. His research focuses on nation building in Central Asia and Europe in the inter-war period by the Soviet Union and the League of Nations. Prior to the PhD, Vsevolod completed a Master’s in International Affairs at IHEID and a Bachelor degree with Honours in History from Warwick University. Vsevolod also works at the Internal Displacement Monitoring Centre of the Norwegian Refugee Council as a Junior Fellow in the Middle East, Europe, Caucasus and Asia department, focusing on protracted displacement situations in Central Asia and the Caucasus.

Delphine Bachmann

Après des études à Genève, Delphine partage actuellement son temps de travail entre la HEDS et sa profession d'infirmière. Energique, déterminée et aimant la vie en général, elle s'engage en politique au Parti Démocrate Chrétien en 2011. Elle s'intéresse à tout et aime s'investir dans des causes qui lui sont chères, comme la santé ou la formation et tient à réaliser ses engagements de manière aboutie.

Camille Grosjean

Après avoir obtenu un bachelor en Cinéma et Audiovisuel à la Sorbonne Nouvelle à Paris, Camille effectue actuellement un Master en Communication et Journalisme à l'Université de Genève. Passionnée par le cinéma et le journalisme, son projet est de pourvoir concilier ces deux disciplines. Écrire sur Jet d'Encre lui semble donc être une opportunité parfaite pour mener à bien son objectif !

Nicolas Tavaglione

Philosophe, politologue, auteur du "Dilemme du soldat. Guerre juste et prohibition du meurtre" (2005) et de "Gare au gorille. Plaidoyer pour l’Etat de droit" (2010).

Jessica Da-Silva Villacastin

Jessica Da-Silva Villacastin est née le 14 août 1985 à Genève d’un père portugais et d’une mère espagnole. Elle est diplômée d'un Master en Études arabes de l'Université de Genève, après avoir obtenu un Bachelor en Histoire & civilisation médiévale et en Langue, littérature et civilisation arabes. Après avoir étudié l'hébreu biblique à la Faculté de Théologie de Genève en cours d'études, elle suit aujourd'hui des cours d'hébreu moderne au sein de la Communauté Israélite de Genève. Ses activités journalistiques débutent au printemps 2009, lorsqu’elle intègre le comité fondateur de l’antenne genevoise de Fréquence Banane Genève, la radio universitaire locale. Après avoir occupé le poste de Directrice d'antenne, puis de Responsable formation, elle poursuit sa passion en interviewant des artistes de la scène culturelle locale sur Radio Cité Genève (Émission Azimut), et en débutant dans l'animation d'une libre-antenne sur One FM. L'été 2011, elle suit un stage au sein de la rédaction de Radio Cité Genève, puis anime une émission d'entretiens du nom de "Un café sur l'établi" jusqu'en 2013. Elle occupe aujourd'hui le poste de rédactrice en chef de Lancy TV, et écrit régulièrement des critiques sur l'actualité et la culture du Moyen-Orient et de l'Afrique. D’autre part, elle affectionne tout particulièrement le média radio, la poésie libre et le chant. www.jessicadasilva.ch letovarish.wordpress.com

Le Concile Du Colvert

Le Concile du Colvert est une instance artistique ouverte, créée originellement par quatre amis (Carl Åhnebrink, Fisnik Maxhuni, Alan Marzo, Charles Villanueva), visant à engendrer une interaction constructive entre des domaines aussi variés que la peinture, le graphisme, le film et la musique. Sous l’égide du Concile ont vu le jour différents projets ; courts métrages, clips, et l’album-phare d’Alan Strani “Excès de Jeunesse”, intégrant sonorités et visuels dans une œuvre originale et limitée. Aussi, le Concile met en téléchargement tous les deux mois un podcast live, aux sonorités musicales d’horizons divers. Le Concile est un projet en devenir, qui se veut hybride et dont l’essence est et reste l’expérimentation, l’ouverture et les collaborations (Jet d’Encre ; collectif musical Lapidar). Depuis 2011, nombreux ont été ceux ayant rejoint la grande famille du Concile pour des collaborations ad hoc et la concrétisation de projets. Finalement, ils n’excluent pas de traiter, avec leurs diverses ressources, des sujets plus politiques et d’actualité, leur but final restant la création, l’échange et le partage au sein de valeurs humanistes.

Final Fist

Final Fist est un collectif de réalisateurs et d'acteurs. Bercé par les grands films américains, par les acteurs aux gueules marquantes et par les répliques sanglantes, Final Fist joue aussi beaucoup sur l'autodérision. Le crew est un fervent amateur d'humour, d'humour noir si possible.

Nassim Kiamouche

Nassim Kiamouche a obtenu un Master en Histoire économique internationale à l’Université de Genève en 2010, puis un Master en Histoire et Politique internationales à l’Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement qu’il a achevé en septembre 2013. Ses centres d’intérêts incluent les problèmes liés aux processus de décolonisation, les thèmes de construction nationale ainsi que le traitement des minorités en Afrique du Nord, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est. Nassim effectue actuellement un stage au sein de la Fondation Cordoue de Genève, ONG suisse collaborant avec le DFAE dans le cadre d’initiatives de médiation dans les conflits à composantes religieuses en Afrique du Nord et au Sahel.

Julie Eigenmann

Étudiante en Français moderne et en Histoire générale, j’effectue un Bachelor en Lettres à l’université de Genève avec l’idée de me tourner par la suite vers le journalisme. En attendant, j’essaie de participer à un maximum de projets qui touchent de près ou de loin à ce qui me passionne. Je considère la culture comme indispensable et c’est avec l’objectif de la rendre accessible à tous que je suis chroniqueuse et animatrice à l’émission culturelle de Fréquence banane Genève, la radio de l’université. Mon goût pour les voyages, le débat et les arts se manifeste dans ce que j’entreprends au quotidien. Alors que je contribue déjà à l’association Adosjobs en écrivant des articles destinés aux jeunes, Jet d’encre est une formidable opportunité de pouvoir m’exprimer sur des sujets plus larges en essayant notamment de mettre à profit mes connaissances historiques.

Romain De Sainte Marie

Romain de Sainte Marie est un jeune politicien Genevois. Récemment élu au Grand conseil, il est également président du PS Genevois. Collégien, il prend conscience des inégalités et injustices qui marquent notre monde. Ce goût de révolte va le pousser à étudier les Sciences politiques pour comprendre les rouages de notre société. En 2007, il adhère au Parti Socialiste et en 2009, prend la présidence de la Jeunesse Socialiste Genevoise. Mais Romain de Sainte Marie ne vit pas que pour la politique ! C'est également quelqu'un passionné de musique,qui a notamment construit sa propre guitare électrique, mais également de cuisine et de viticulture.

Claire Ribeaurige

Je suis actuellement étudiante en histoire de l'art à l'université de Genève. Curieuse par nature, les études en art me permettent d’affiner cette faculté tout en essayant d'apporter en retour une contribution à ce domaine. J’écris actuellement ma thèse sur l’influence de la poésie dadaïste de Richard Huelsenbeck sur l’art contemporain.

Benoît Gaillard

Né en 1985, Benoît Gaillard milite depuis huit ans au Parti socialiste (PS). Titulaire d’un master en philosophie, français et allemand, il s’est d’abord engagé dans les associations étudiantes à l’Université de Lausanne. Après un parcours qui l’a amené du poste de secrétaire du PS lausannois à quelques années d’activité indépendante dans le domaine du conseil en stratégie et communication, il travaille depuis 2012 au sein de l’état-major d’un département de l’administration cantonale vaudoise. Élu en 2011 au conseil communal, il est depuis le printemps 2013 président de la section socialiste lausannoise. Son engagement au sein de la Jeunesse socialiste l’a également conduit à faire partie du comité de l’initiative 1:12, lancée en 2009.

Véronique Kämpfen

Véronique Kämpfen est directrice du département de communication de la Fédération des Entreprises Romandes Genève. Elle est également la rédactrice en chef du journal Entreprise romande.

Arkan Akin

Diplômé de l'Université de Genève en Relations Internationales, Arkan Akin étudie maintenant la Théorie Politique à l'Université d'Essex au Royaume-Uni. Internationaliste dans l'âme, il analyse les faits politiques avec une perspective marxienne.

Raffaele Morgantini

Raffaele Morgantini est diplômé en Relations Internationales à l’Université de Genève et effectue actuellement une maîtrise en développement international à l’Université Libre de Bruxelles. Raffaele se passionne pour la politique internationale, avec un intérêt particulier pour l’histoire et la géopolitique du Moyen-Orient et de l’Amérique latine. Il s’oppose fermement aux projets néocoloniaux des puissances occidentales, qui visent à briser l’amitié et la solidarité entre les peuples en vue d’entraver leur développement indépendant et réel. Il croit que la justice sociale, qui est inéluctablement liée à la fin du système socio-économique actuel, est le premier prérequis pour la paix entre les différents pays, personnes et croyances.

Matteo Maillard

Ancien étudiant de géographie à l’université de Genève, j’écris depuis 2010 pour International.Ink, le journal des étudiants en science politique et relations internationales, avant d’en devenir le rédacteur en chef pour l’année 2011-2012. Je collabore aussi au Consortium, un collectif transdiciplinaire regroupant des graphistes, des typographes, des illustrateurs, des journalistes, des designers interactifs et des poètes. Le journalisme de récit, et le reportage de long cours sont mes formes journalistiques préférées. Mais ma soif ne s’arrête pas là. Je suis aussi passionné de poésie et de fiction, à l’écrit comme à l’écran. En 2012, j’ai été sélectionné pour participer à l’académie de journalisme du quotidien français Le Monde, à l’issue de laquelle j’ai été primé. J’ai publié dans les quotidiens suisses Le Temps et la Tribune de Genève. J’ai eu l’honneur, en 2013, de recevoir le prix du jeune journaliste romand au Club suisse de la presse. Cette année, j’ai été sélectionné pour une deuxième saison de formation au Monde. Vous pouvez me suivre sur mon blog : matteomaillard.blog.lemonde.fr ou sur Twitter.

Noémi Paparou

Concernée par les nouvelles technologies et les bouleversements sociaux qu'elles impliquent, Noémi Paparou est étudiante en Droit, Criminalité et Sécurité des technologies de l'information à l'Université de Lausanne. Elle a précédemment obtenu un baccalauréat en Systèmes d'Information et Science des Services à l'Université de Genève. Habituée à s'adapter à un monde en changement, elle est représentative de la génération de ceux qu'on appelle les « digital natives » et le revendique fièrement. Engagée pour un temps en politique puis dans diverses associations, la justice sociale lui a toujours tenu à coeur. Et Noémi n'hésite pas à retrousser ses manches pour la défendre lorsqu'elle est bafouée.

Vincent Gillet

Étudiant en Science politique à l’Université de Genève, je suis également officier dans l’armée suisse. C’est à ce titre que j’ai été contacté pour écrire un article dans le cadre de la votation sur la suppression de l’obligation de servir. Toutefois, mon horizon ne se limite pas au gris-vert. Attiré par les grands espaces, j’aime vagabonder et me perdre dans des endroits improbables. Ma devise : rester curieux. Mes domaines de prédilections restent la politique et les relations internationales, mais d’une manière générale, je m’intéresse à tout ce qui touche à l’actualité. Je suis donc heureux de rejoindre la fine équipe de Jet d’Encre et j’espère apporter ma pierre à l’édifice.

Yasmina Tippenhauer

Yasmina Tippenhauer est née en Colombie, de père haïtien et de mère suisse, et a vécu dans de nombreux pays comme le Mozambique, le Pérou ou encore la Syrie. Elle est Docteur ès Lettres et a enseigné pendant plusieurs années la littérature latino-américaine à l'Université de Genève. Entre autres, elle a également suivi une formation en création d'entreprise (CREATE). Active dans le milieu associatif et culturel genevois depuis son arrivée dans la ville en 1991, elle est Secrétaire Générale de la Société Suisse des Américanistes, et fait partie des membres fondateurs de l'association Tierra Incógnita, dont elle a dirigé le Centre Culturel pendant 10 ans.

Joachim Thaler

Ayant obtenu un Bachelor en management environnemental en Autriche, Joachim poursuit ses études en affaires internationales à l’Institut de Hautes Études Internationales et du Développement (IHEID) à Genève. Dans le cadre de ce Master, il effectue actuellement un semestre d’échange à Sciences Po Paris. Il se passionne pour les questions de durabilité et le rôle de la politique internationale dans sa promotion. Il s’intéresse particulièrement aux affaires de gouvernance et à l’intersection entre la protection de l’environnement et les droits de l’Homme. Idéaliste impénitent, il croit que chacun d’entre nous peut faire une différence positive. Entre autres, Joachim adore le voyage, les langues étrangères et les discussions sur la politique, la philosophie et la psychologie.

Christophe Schouwey

Christophe Schouwey est né en 1970 à La Chaux-de-Fonds où il vit toujours. Il a étudié la linguistique, l'histoire et le japonais (qu'il a oublié depuis) à Neuchâtel, Genève et Munich. Il s'intéresse à la physique et à la biologie et croit en une vision rationaliste et scientifique du monde. Il se définit comme un anticapitaliste libéral, trouvant normal que les gens (mais pas lui !) puissent s'enrichir par le travail et l'esprit d'entreprise, mais inacceptable que l'argent puisse rapporter de l'argent. Pour lui, le prêt à intérêt devrait être le monopole d'institutions publiques, contrôlées démocratiquement, reversant leurs profits à la collectivité et n'avançant des capitaux qu'aux entreprises dont l'activité est bénéfique à la société. Il est membre du Parti ouvrier populaire, formation autrefois stalinienne mais aujourd'hui ouverte à tous les horizons de pensée.

Diego Prieto Merino

Ingénieur civil HES depuis 2010, Diego Prieto Merino est un jeune homme plein d’ambitions. Suite à deux ans dans un grand bureau d’ingénieurs civils de la place, il démissionne dans le but de faire son propre chemin dans le monde de la construction à Genève; Son propre chemin tout simplement. En tant qu’ingénieur civil indépendant, il gère de petites affaires seul ou en collaboration avec des entrepreneurs ou bureaux d’ingénieurs civils de la région genevoise. Pour lui, l’avenir de la construction réside dans la pluridisciplinarité. Diego souhaite, sur le long terme, mettre son parcours atypique au service d’une économie différente, l’économie sociale et solidaire (notamment les coopératives d’habitation participative et les ONG construisant dans les pays en voie de développement). Dans un coin de sa tête germe un modèle de petite entreprise où l’humain serait au centre de celle-ci en tant que facteur de réussite. Il est co-fondateur et président de l’Association des ingénieurs civils d’hepia Genève (AICH). C’est dans le cadre de son service civil au Nicaragua, qu’il fait part de ses premiers écrits pour Jet d’Encre. Issu d’un domaine technique, la rédaction d’articles est une première pour lui. Il ne compte néanmoins pas en rester là, affaire à suivre…

Hélène Conradin

Titulaire d’un bachelor of Arts in french language and litterature and general history (sic), Hélène Conradin termine actuellement une maîtrise en histoire générale à l’UNIGE. Résolument à la page, elle a depuis longtemps abandonné l’étude de l’anglais au profit du latin. Parfois, elle part rencontrer des gens, de la Serbie au Liban, du Guatemala à Onex pour confronter sa vision du monde à la leur et éventuellement enseigner le français. Puisqu’elle ne croit pas à la totale inutilité de ses études, elle questionne tant les normes et leurs raisons d’être que la pratique de l’histoire et son rôle dans la société.

Nicolas Hovart

Diplômé d’une licence de mathématiques appliquées et actuellement en master de sociologie et statistiques à Paris, mes centres d’intérêts vont de l’éducation jusqu’au rap en passant par le collaboratif. En fait, je m’intéresse à ce qui intéresse les gens, c’est-à-dire tout ce qui fait débattre, penser et donc apprendre, en gardant à l’esprit que pour combattre les idées reçues il faut d’abord déconstruire les siennes. Je propose quelques savoirs à partager, mes articles comme monnaie d’échange. Quelques jets d’encres, avec ou sans buvard.

Kristine Eck

Kristine Eck (PhD 2010) holds a dual appointment as an Assistant Professor at the Dept. of Peace and Conflict Research, Uppsala University (Sweden) and as a Researcher at the Swedish National Defense College. She is affiliated with the Uppsala Conflict Data Program (UCDP) where she has collected events data on violence against civilians and communal conflict. Her research focuses on the topics of civil war violence, state repression, and rebel recruitment. Much of her research builds on fieldwork amongst rebels in Nepal and Burma.

Olga Vera Hänni

After a Bachelor’s degree in international relations in Geneva, Olga Vera graduated as a Master student from the renowned Dept. of Peace and Conflict Research, Uppsala University (Sweden), where her Master thesis entitled “Beyond Gender Stereotypes: Making Peacefulness a Human Quality” was priced as outstanding essay in peace and conflict studies. Olga Vera seeks to work as a peacebuilder, focusing on violence reduction and prevention through societal transformation. She is specialized in gender issues (specifically the masculinities-violence nexus); the MENA region; design, monitoring and evaluation; social entrepreneurship; mobile technologies for social change; and the role of Islam in peacebuilding.

Martin Bernard

Actuellement étudiant en sociologie et sciences de l’information et de la communication à Neuchâtel, Martin BERNARD est aussi journaliste indépendant à ses heures perdues. Militant pour un journalisme d’enquête à haute plus-value informationnelle, il a notamment collaboré durant plus d’une année avec l’hebdomadaire régional vaudois Le Courier d’Oron-la-ville, et est depuis octobre 2012 modérateur sur le média citoyen français Agoravox. Ses sujets de prédilection sont l’économie sociale et solidaire, et les relations internationales, notamment européennes, avec un intérêt tout particulier porté aux relations transatlantiques entre l’Union Européenne et les Etats-Unis. Récemment, il s’est également penché d’un peu plus près sur la mouvance transhumaniste, qui connait aux USA, sous l’égide financière de certaines grandes firmes internationales telles que Google, un essor vertigineux. Ces différentes thématiques constituent le corps du blog (http://martinbernard.org) qu’il tient depuis 2012 en parallèle à ses différentes activités estudiantines et journalistiques.

Adnan Rıza Güzel

Adnan Rıza Güzel is an historian, freelance journalist and internationalist who lives in Geneva since 2011. He is an MA candidate in International History and Politics at the Graduate Institute. Currently he studies the history of the Suez Canal and the development of Egypt since the opening of the canal until the World War-I. Before moving to Geneva, he studied in Istanbul for his bachelor’s degree, focused on European and Middle Eastern history. He is interested in the modern and early modern history of the Middle East.

Yasna Mimbela

Après avoir obtenue son Bachelor en Relations Internationales à l’Université de Genève, c’est dans une optique d’approfondissement de connaissances et de découvertes de nouveaux horizons que Yasna Mimbela a entrepris un stage de 6 mois à l'Ambassade Suisse à Buenos Aires, suivis d’un engagement de 8 mois pour l’ONG Peace Watch Switzerland au Guatemala. De par ses diverses origines (Pérou, Suisse), elle a baigné depuis son enfance dans un environnement soucieux des inégalités entre pays du sud et pays du nord. Engagée et active dans les luttes sociales, c’est très certainement son expérience sur le terrain qui l’a renforcée et amenée à revenir habitée par une rage de crier encore plus fort son indignation face aux trop nombreuses injustices. Aussi, en participant à Jet d’Encre, elle souhaite faire partager certains des sujets qui lui tiennent particulièrement à cœur.

Zuleika Romero

De par ses diverses origines (Bolivie, Suisse, Maroc), Zuleïka est depuis son plus jeune âge engagée d'un point de vue politique, social et culturel. Après un BA en Relations Internationales à l'UniGe, c'est dans le but de confronter ses acquis académiques sur le terrain qu'elle entreprend actuellement de réaliser plusieurs stages dans le domaine politique, culturel et également des Droits de l'Homme en Amérique latine. Femme d'actions et de nature empathique, elle est plus que sceptique quant à l'actuel système de valeurs qui régit le monde politique et bon nombre de sociétés de par le monde, mais se refuse à rester bras croisés. En contribuant à Jet d'Encre, elle espère mettre son grain de sable et un brin de conscience dans la machine infernale que sont les médias de masse, et remercie ses collaborateurs de lui donner cette opportunité!

Virginie Penneroux

Après avoir vécu en Chine dans les années 90, et diplômée de chinois à Pekin, Virginie Penneroux poursuit ses études à Langues O’ section chinois. Elle a travaillé dans le secteur de l’éducation et des télécommunications. Parallèlement, Virginie étudie par vocation une dizaine d’années les sciences humaines, sciences de la vie et la psychologie. Elle est ainsi devenue auteure de romans et a rédigé des articles pour un journal japonais pacifiste pour transmettre le fruit de cette étude. Auteure d’une méthode d’apprentissage du Chinois destinée aux élèves surdoués, elle l'enseigne. Virginie se consacre désormais à l’édition de romans et à l’écriture d’articles en découvrant de nombreux pays avec une conscience nouvelle.

Andres Martinez

D’origine colombienne, Andres Martinez a effectué un Bachelor en droit à l'université de Genève et un Master bilingue en droit international et européen à l'université de Genève et de Bâle. Il termine actuellement son cursus en effectuant son stage d'avocat.

Léonard Micheli

Étudiant en droit en fin de cursus, Léonard Micheli est particulièrement intéressé par les différents défis inhérents à la mondialisation, notamment les migrations humaines. Dans ce cadre, il a rédigé son travail de Master en droit sur la révision de la loi sur l’asile (soumise au vote le 9 juin 2013) et travaille bénévolement pour la Ligue Suisse des Droits de l’Homme.

Sylvia Revello

Diplômée de la faculté de Lettres (français moderne et histoire générale), je considère l’étude de l’objet historique comme un excellent moyen d’appréhender la société actuelle. L’histoire de l’Amérique latine contemporaine en particulier me passionne et je n’hésite pas à m’engager pour faire reculer les injustices et les inégalités qui perdurent aujourd’hui sur ce continent. Littérature, voyages, musique… mes centres d’intérêt sont multiples, mais l’écriture reste mon domaine de prédilection. Dans le but de toucher au métier de journaliste, je postule actuellement à une maîtrise en sciences de la communication et des médias à l’UNIGE.

Frédéric De Manassein

Je cherche avec mes dessins à me faire une image des médias qui corresponde à l'idée que je me fais de leur rôle (central) en politique notamment. Inversement, ces images me permettent d'ajuster lentement ma façon de formuler les problèmes de la critique des médias. Un grand merci à Jet d'Encre de les accueillir ! Mon site : regardeoutumarches.net

Ermela Haile

J’ai réalisé un Bachelor en Relations internationales à l’Université de Genève, avec une spécialisation en Histoire. Dans ce cadre, mon projet de recherche a porté sur l'avènement du pan-africanisme et des relations transatlantiques entre les États-Unis et l'Afrique. Après une riche expérience à l’Université de Montréal, je me tourne actuellement vers un Master en Socio-économie, orientation démographique, avec un intérêt particulier pour les questions de migration, notamment l'impact des migrations africaines dans les Amériques et l'Europe, le métissage et la discrimination. Jet d'encre est une plate-forme qui me laisse la totale liberté de disserter sur les sujets de mon choix et de prendre le ton que je désire. Je me réjouis de pouvoir contribuer au projet sur le long terme.

Eva Hirschi

Eva Hirschi a fait ses premiers pas dans le journalisme en 2009 auprès du plus grand webzine jeunesse de la Suisse, Tink.ch. Élue d’abord au comité en tant que responsable de la communication et plus tard au poste de vice-présidente de l’association, elle a pu gagner beaucoup d’expérience en journalisme, gestion de projets et en communication. Aujourd’hui, Eva travaille en tant que journaliste freelance pour plusieurs journaux en Suisse alémanique. D’origine bernoise, elle est venue à Genève pour obtenir un diplôme en Relations Internationales. L’autre côté du Röstigraben lui a tellement plu qu’elle y est restée pour effectuer son Master en sciences de la communication et des médias, également à l’Université de Genève. Dans le cadre de son semestre d’échange à Stockholm à partir de l’automne, elle va entretenir un blog en anglais sur ses expériences (lien à venir).

Fanny Rannaud

Française d'origine, je suis venue à Genève en 2010 pour effectuer un Bachelor en communication multilingue à l'Ecole de Traduction et d'Interprétation suivi d'un Master en communication et médias en SES. Intéressée par la diversité culturelle et les nouvelles rencontres, je me suis toujours engagée dans de nombreux projets estudiantins en parallèle de mes études. Aimant aussi beaucoup écrire, c'est une chance et une opportunité pour moi d'intégrer l'équipe de Jet d'encre et de contribuer à leurs publications.

Cem Arslan

Cem effectue actuellement son Bachelor en lettres, sciences de l’information et de la communication, sociologie et géographie. Il rêve depuis l’adolescence de devenir journaliste, rêve qui est en train de se réaliser puisqu'il écrit en ce moment pour le Quotidien Jurassien ainsi que Jet d’Encre. Plus précisément, Cem envisage de devenir journaliste sportif, voire commentateur, sa passion étant le sport, en particulier le football. Il apprécie également d’autres activités telles que la musique, le cinéma et les séries télévisées.

Juliette Platania

Diplômée d’un Bachelor en Relations Internationales à l’Université de Genève, je m’apprête à commencer un Master en Sciences des Médias et de la Communication. Mes études en Relations Internationales m’ont permis d’appréhender au mieux le monde qui nous entoure et je suis sans cesse désireuse d’approfondir mes connaissances. Je souhaite, par la suite, évoluer professionnellement dans un milieu international ayant trait à l’information. Pouvoir publier dans Jet d’encre est donc pour moi une immense opportunité.

Amir Forotan

Étudiant en droit à l’Université de Genève, suisse d’origine iranienne, amoureux de la langue française et de son génie. Convaincu que l’avenir du monde se joue actuellement au Moyen-Orient, la géopolitique de cette région du globe qui recèle les ¾ des réserves exploitables de gaz et de pétrole de la planète le passionne, Amir Forotan y voyage très régulièrement depuis sa tendre enfance et parle couramment le persan. Anticonformiste, sans tabou et attaché bec et ongles à la liberté d’expression qu’il estime menacée, il aimerait voir l'humour désarmer la mort et se fait souvent, par amour des mots, l’avocat du diable. Il collabore auprès de International Institute for Peace, Justice & Human Rights, ONG siégeant officiellement à l’ONU au sein de l'ECOSOC.

Claire-Anne Félix

Titulaire d’un Bachelor en Relations Internationales à l’Université de Genève, Claire-Anne Félix étudie actuellement à l’université de Neuchâtel afin d’obtenir un Master en Droit International Public et Européen. Elle se passionne pour toutes les questions internationales et plus particulièrement celles qui touchent aux droits de l’homme ou au droit des conflits armés. Elle a effectué plusieurs stages à l’étranger, notamment en tant qu’observatrice internationale au Guatemala ainsi qu’à l’ambassade suisse de Montevideo. En parallèle, elle est également membre fondatrice de l’association Hayaa Hayaa (entraide pour les jeunes au Burkina Faso). En participant à Jet d’Encre, elle désire faire partager aux lecteurs certains sujets qui lui tiennent à cœur ou l’indignent.

Iliass Lamrini

Né au Maroc, à Casablanca, cet enfant du soleil a su contre vents et marées braver les rudes hivers russes et canadiens afin d'assouvir sa curiosité dans le cadre de ses études. Véritable globe-trotter, Iliass a également été amené à travailler en France, Suisse et Turquie, dans un constant désir de comprendre les problèmes de communications liés à la diversité culturelle. Diplômé d'un bachelor en science politique de l'Université de Montréal, ce jeune enthousiaste voue son temps libre à bâtir des ponts de compréhension entre les civilisations.

Lae­ti­tia Mathys

De nature curieuse et imprévisible, c’est pour moi une chance de pouvoir contribuer au projet de Jetdencre.ch en dessinant quelques caricatures politiques selon mes envies et mon inspiration. Après avoir achevé un BA en Relations Internationales, je suis actuellement un MA à l’IEUG et une formation en communication et marketing à Lausanne. Je jongle entre plusieurs activités, telles que la peinture, les voyages, la cuisine, la musique, les débats politiques en famille ou entre amis (et oui) et surtout le sport. Ma ligne de conduite : persévérer dans l’adversité, aller à la découverte de l’Autre et surtout, prendre la vie du bon côté !

Cédric Jeanneret

Blogueur (www.swisstengu.ch), membre du Parti Pirate Vaudois. Intéressé par tout ce qui est nouvelles technologies, je me concentre sur les questions de droit d'auteur et de la protection des données personnelles.

Christoffer Ellegaard

Jeune étudiant de 24 ans, Christoffer Ellegaard a voyagé, travaillé et commencé l'EPFL en architecture. Après de lourdes défaites contre les mathématiques dues à un désintérêt total, il a migré vers la HEAD - Genève, section communication visuelle. À présent en troisième année de bachelor, il partage son temps entre le dessin, le graphisme, l'animation et la musique. En ce moment il prépare une bande dessinée, un livre illustré et ambitionne de réaliser un film d'animation pour son travail de bachelor. On peut consulter son travail sur www.christofferellegaard.com

Michael Lopez

Suite à un parcours scolaire pour le moins mouvementé, brillamment ponctué par deux abandons de cursus universitaires, Michael dédie actuellement son temps professionnel à une société de gestion de fortune. Cependant, sa passion a toujours été l’écriture. Auteur réputé de deux skyblogs durant son adolescence, Jet d’encre lui donne aujourd’hui l’opportunité de renouer contact avec sa plume laissée trop longtemps de côté. Ce passionné de biographies sportives consacre également une très grande partie de son temps libre à sa deuxième passion : le football. Heureux lorsque de l’encre coule de sa plume, Michael est persuadé que le bonheur réside dans les choses simples.

Ruben Vazquez

Mon parcours scolaire a été pour le moins atypique. Après avoir développé un goût pour les lettres notamment avec l’option grec ancien au collège, la balance penchera finalement du côté des chiffres et le souci d’avoir un plus grand éventail de débouchés. Ainsi, après un baccalauréat en gestion d’entreprise puis une maîtrise en management international, je me consacre actuellement à ma thèse. Mes centres d’intérêts sont divers et variés : cinéma, voyages, soirées entre amis et surtout le football que je suis et pratique. Ah et j’oubliais ! Le plagiat. LOL Jet d’Encre est pour moi l’opportunité de renouer à nouveau avec une partie de moi que j’avais un peu délaissée, à savoir l’écriture.

Kampotela Luc Bulundwe

Diplômé du Baccalauréat universitaire en Théologie des Universités de Genève, Lausanne et Neuchâtel, Luc Bulundwe effectue actuellement une Maîtrise en Théologie. Il est également auxiliaire de recherche et d’enseignement au sein de la chaire de Nouveau Testament de la faculté de Théologie de l’UniGe. Il se passionne pour le phénomène religieux au sens large, et plus particulièrement pour les questions de manifestation et/ou de remise en question du fait religieux dans les sociétés sécularisées. Par son ouverture d’esprit et sa passion pour la Théologie, Luc remet en question les stéréotypes. Jet d’Encre se réjouit de pouvoir profiter de son expertise pour étoffer sa rubrique « Religion ».

Alba Queijo

Je suis actuellement en dernière année de Bachelor en Sciences de l’Information et de la Communication à la Faculté de Lettres et de Sciences Humaines de Neuchâtel. Souhaitant poursuivre mon cursus universitaire en journalisme dès la rentrée prochaine, je remercie mes collègues de l’opportunité qu’ils me donnent de pouvoir écrire pour jetdencre.ch. En effet, faire partie de cette aventure est une chance pour moi, tout en m’offrant un bon aperçu de ce que pourrait être mon métier par la suite. Mes principales motivations sont le besoin d’être informée et de transmettre l’information de façon optimale, quel que soit le sujet traité. Les débats et polémiques m’enthousiasment, j’aime écouter les différentes parties et leurs arguments. D’un autre côté, je suis passionnée de voyages et de nouvelles découvertes, et mon plus grand souhait serait d’allier plaisir et travail dans le futur.

Romain Wanner

Si tu lis ces lignes c’est que tu veux en savoir plus sur moi et je te remercie de cette démarche (ou alors tu as cliqué par inadvertance sur ce lien et c’est tant pis pour toi !). Qui je suis… C’est tellement dur à expliquer avec des mots (et encore pire avec des images) ! Avant toutes choses, je pense être un passionné. Ma première passion a été celle de la cuisine. J’ai donc exercé le métier de cuisinier pendant quatre années. Mais l’ambition (ou la cupidité) m’a poussé à reprendre des études pour faire le métier que j’exerce aujourd’hui : celui de journaliste. J’ai choisi cette voie car j’aime l’actualité, les revirements politiques et les combats d’idées. J’ai aussi un coté comique que j’ai essayé de mêler à mon amour pour l’actu : il en est sorti une émission satirique diffusée en ligne: Citrique. Ce fût ma première expérience d’entrepreneur mais certainement pas la dernière… Sans cesse je m’essaye à des projets, je lance des idées. Mon dernier en date est le développement d’une structure visant à répandre le sport électronique en Suisse romande. Ça peut paraître simple, dit comme ça, mais ça ne l’est pas vraiment ! J’ai rejoint Jet d’Encre car ça m’a plu ; des jeunes écrivant pour ceux qui veulent bien les lire, en toute liberté, avec comme seule contrainte celle d’avoir des idées. Et comme j’ai pas mal d’idées et que j’écris, bah je colle un peu au modèle… Si tu t’es endormi, c’est dommage ; si tu es réveillé c’est gentil de ta part d’être resté jusqu’au bout. Pour conclure, je vais faire simple : Longue vie à Jet d’Encre, à la liberté d’expression et… à moi ! Vous pouvez me retrouver dans mon émission sur www.citrique.ch ou dans divers médias romands. Et si vous voulez me contacter (pour me faire un don, par exemple…) : contact@citrique.ch.

Claire Lapique

Etudiante à Science Po Strasbourg, mon intérêt pour l'actualité en est donc consubstantiel, naturel, modèle fidèle. Grâce à mes cours, j'étudie la sociologie et la science politique que j'affectionne beaucoup. Mais je suis aussi intéressée par des disciplines comme la psychologie sociale ou la psychanalyse. De manière générale, j'aime partager des mots, des idées et aussi les écouter. Les lire, comme les écrire. Ma curiosité n'ayant pas de limite, elle se heurte généralement à une capacité de concentration bien finie, à un rayon d'action à horizon, à une journée limitée, à un repos essentiel, pour reprendre de plus belle.