Violette Mandry
Voir tous les auteurs

Violette Mandry

Lors de son temps libre, Violette Mandry travaille dans une librairie embaumée de sagesse et se livre à l’étude des Lettres à l’Université de Genève, dans les départements Histoire de l’Art, Français Moderne et Études Genre. À côté, elle s’engage pour l’association Ekphrasis. Quand elle crée, Violette devient Vioxymore, être de papier qui partage sa vie avec le besoin d’écrire, l’obsession de peindre, l’envie du théâtre et le plaisir de la musique. C’est elle qui rédige pour Fraîcheur Létale, revue de l’association Ekphrasis, et pour le site Plumes Genevoises, sur lequel elle a publié quelques articles d’artistes. Et quand elle n’a vraiment plus rien à faire, elle part en voyage, du papier à lettres dans son sac, à la quête de nouveaux questionnements philosophiques et réflexions sur le monde. En ce moment, Vioxymore travaille en collaboration avec Mathias Tuosto, alias Seabrid, sur le projet Oxhyd, pour lequel elle écrit les textes, tandis qu’il dessine. Cette aventure peut être découverte dans son intégralité (qui s’étoffe davantage chaque mois) sur leur site www.morecages.com Tout curieux peut découvrir les dessins, peintures, textes et dialogues surréalistes de Vioxymore sur son blog http://vioxymore-doute.blogspot.com, et le récit de son périple nordique sur http://vioxymore.blogspot.com.

Articles de Vioxymore

L'encrier 14 janvier 2017

Quand hécatombe, on se relève! Un hymne à l’art

Quel est le point commun entre Burki, Mix & Remix, Alan Rickman, Michel Galabru, David Bowie, Prince, Léonard Cohen, Silvana Pampiani, Harper Lee et Umberto Eco ? Le chiffre 2016, qui sera inscrit sur leur tombe à côté de leur année de naissance respective. Cette année peut se résumer en un mot : hécatombe. Est-ce que toutes […]

L'encrier 16 janvier 2016

Il faut tout casser

Jessica est l’employée modèle, tout ce qu’il y a de plus normal chez une personne qui travaille à cent pour cent dans une boîte. Tous les matins, elle se réveille sans entrain, la figure à l’envers, les muscles endoloris de n’avoir assez dormi, avec l’angoisse d’être frappée par un quotidien peu propice au rafraîchissement. Elle […]

Société 15 septembre 2014

L’université en histoire de l’art… Mais pourquoi?

Par rapport à toutes les autres facultés de l’Université, les Lettres n’ont pas le statut le plus valorisé. Au sein des Lettres, l’histoire de l’art est un peu le mouton noir… Étudier l’art, oui, c’est bien joli ! Mais… à quoi ça sert ? Eh bien, je vais vous le dire ! Alors suspendue dans un espace-temps post-études obligatoires, j’ai décidé de mettre fin au questionnement « Mais que vais-je faire de ma vie ?! » en m’incrustant illégalement dans l’auditoire du Musée d’art et d’histoire pour suivre un cours sur l’art médiéval...

L'encrier 3 janvier 2014

L’or y gît – ne

À l’origine de l’immuable vanité, il fut une racine. Racine d’or, race d’origine. Dans un chant d’absolution, dans un torrent de larmes, dans un univers uni de l’air, dans un flamboyant quartier de lumière, on eut l’idée d’inventer la race humaine. Implantée dans sa Terre mère, on l’arracha de son contact le plus terrestre et embryonnaire. On la découpa en millier de particules qu’on dissémina sur la planète. Ainsi naquirent les milliers de nations...

L'encrier 11 octobre 2013

Et si les pieuvres gouvernaient le monde?

Il y a des choses qui nous échappent et qui nous angoissent. On peut apprendre une nouvelle de la bouche d’une personne qui n’était pas censée nous l’annoncer. On ne s’y attend pas et on aurait espéré que les choses se passent autrement. On ouvre toujours les yeux sur ce même monde, cette même routine et un jour, on nous annonce quelque chose et tout semble être une blague qui n’est pas vraiment drôle. Quelque chose nous échappe et nous traverse le corps sans donner d’explication. Il n’y en a sûrement pas...