jet d'encre

Culture Le 6 mai 2016

Michel Buenzod: l’homme engagé, l’écrivain – de Pierre Jeanneret

0
0
Michel Buenzod: l’homme engagé, l’écrivain – de Pierre Jeanneret

Dans son dernier livre, l’historien spécialiste du mouvement ouvrier Pierre Jeanneret nous parle de Michel Buenzod, écrivain vaudois de talent et militant popiste infatigable, disparu en 2012. Comme l’indique son titre, l’ouvrage est constitué de deux parties.

 

L’homme

Communiste fervent, Michel Buenzod fait partie de cette génération de militants comme l’époque n’en produit plus. Dès ses années de jeunesse, sa vie se confond avec le combat pour la justice sociale et la paix, concrétisé dans un soutien sans faille au régime soviétique (un soutien quelque peu naïf à un régime idéalisé, sur lequel Buenzod s’expliquera dans les dernières années de sa vie).

En proposant le portrait d’un militant « exemplaire », Pierre Jeanneret nous plonge dans la Suisse de la deuxième moitié du XXème siècle, dans la dureté et l’exaltation des combats politiques d’alors; c’est une entrée passionnante dans les mouvances, combats et idées ayant traversé la Suisse de la Guerre froide qui est proposée. C’est aussi l’itinéraire et la maturation politique d’un homme étant passé du gauchisme le plus radical à une posture beaucoup plus ouverte et rassembleuse, sans jamais que cet infléchissement ne signifie l’oubli des valeurs.

 

L’écrivain

La deuxième partie de l’ouvrage est consacrée au Buenzod dramaturge et écrivain. Assez injustement, le créateur reste mal connu en Suisse romande: sans doute faut-il y voir l’effet de son engagement communiste, même si le poids de l’étiquette est aujourd’hui moins important qu’il ne l’a été. Y sont recensés les diverses pièces de théâtre et romans écrits par Buenzod; bien que travaillant principalement sur des thématiques sociales, l’auteur a également touché à la science-fiction et au polar.

En historien, Pierre Jeanneret a toujours le souci d’ancrer les écrits de l’auteur dans leur contexte: chaque production est brièvement résumée, et les conditions de production et de réception de celles-ci sont mises en perspective. La présentation des productions en regard des objectifs et des éventuelles difficultés rencontrées par l’auteur rend ceux-ci d’autant plus vivants. Figure également dans cette seconde partie un beau poème de 1982 – un parmi les quatre retrouvés dans les archives de l’auteur – et qui se termine ainsi:

Songe, mirage, imaginaire,

féerie, chimère, illusion,

fantasme des saisons lunaires,

vous avez vêtu mes passions

d’un rêve aux mythes exemplaires.

 

La position de l’historien est délicate: son amitié, voire une certaine admiration, pour Buenzod sont autant d’obstacles potentiels à la nécessaire objectivité qu’un tel travail requiert. Bien conscient de l’enjeu, Pierre Jeanneret parvient à maintenir un équilibre critique, évitant toute complaisance dans le propos. S’appuyant sur une somme importante d’archives ainsi que sur de nombreuses interviews qu’il a lui-même réalisées, Jeanneret publie un livre très intéressant, tenant à la fois de la biographie, de l’étude historique et de l’hommage critique.

 


Pierre Jeanneret, « Michel Buenzod: l’homme engagé, l’écrivain », Ed. de l’Aire, 2016, 176 pp. 

L’auteur: Pierre Jeanneret a été maître de français et d’histoire dans des gymnases vaudois. Docteur ès Lettres, il est l’auteur de nombreux ouvrages, contributions et articles historiques, centrés sur le mouvement socialiste, communiste et ouvrier en Suisse.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Jet d'Encre vous prie d'inscrire vos commentaires dans un esprit de dialogue et les limites du respect de chacun. Merci.

*