L'encrier Le 19 septembre 2014

« Autopsie », par Thomas Ioannou. Une traduction.

2
2
« Autopsie », par Thomas Ioannou. Une traduction.

© Robert Doisneau

Une traduction d’un poème composé par le poète grec Thomas Ioannou. Ce dernier est né en 1979 à Arta, en Grèce. Il a grandi à Preveza et a étudié la médecine (en se spécialisant dans la neurologie) à Athènes. Ses poèmes sont publiés dans diverses revues littéraires grecques. « Autopsie », dont la traduction est proposée ci-dessous, fait partie de son premier recueil intitulé « Ιπποκράτους 15 » (« Ippokratous 15 ») qui a reçu le prix littéraire de poète débutant en Grèce. Thomas Ioannou vit et travaille à Ioannina.

Thomas Ioannou

Autopsie

Quand ils le sortirent de la mer
Il prit des jours à sécher

Comme un poulpe ils le battirent
Afin d’assouplir un peu son âme
Mais lui, il ne laissait pas sortir de sa bouche
Son dernier mot
Il ne voulait pas être nettoyé
De son ultime désir

Et le sel sur son corps
On dirait que c’était de la sueur de la mer
Comme il y entra et en sortit
Avec l’impétuosité des amants
Qui savent bien que chaque fois
Peut être la dernière

Entre ses dents
Il tenait obstinément un coquillage
De ceux qu’il ramassait en son enfance

Souvenir des fonds
Talisman pour tous ceux
Qui ont voulu marcher
Sur la mer

Αυτοψία

Όταν τον έβγαλαν απ’ τη θάλασσα
Έκανε μέρες να στεγνώσει

Σαν το χταπόδι τον χτύπησαν
Να μαλακώσει κάπως η ψυχή του
Αλλά αυτός δεν έβγαζε απ’ το στόμα του
Την τελευταία του λέξη
Δεν έλεγε να καθαρίσει
Από τη στερνή του επιθυμία

Κι η αρμύρα στο κορμί του
Λες και ιδρώτας ήταν της θάλασσας
Καθώς μπήκε και βγήκε μέσα της
Με τη σφοδρότητα των εραστών
Που ξέρουν πως κάθε φορά
Μπορεί να ‘ναι κι η τελευταία

Ανάμεσα στα δόντια του
Πεισματικά κρατούσε ένα κοχύλι
Από εκείνα που μάζευε παιδί

Ενθύμιο των βυθών
Φυλαχτό για όσους
Θέλησαν να περπατήσουν
Πάνω στη θάλασσα

Commentaires

image-user

Yannis RENTZOS

Un jeune poète que j'aime, dans une langue que j'aime.

Lire la suite
image-user

chentefou

merveilleux!!!! bravoooo

Lire la suite

Laisser une réponse à chentefou Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Jet d'Encre vous prie d'inscrire vos commentaires dans un esprit de dialogue et les limites du respect de chacun. Merci.

image-user

Yannis RENTZOS

Un jeune poète que j’aime, dans une langue que j’aime.

Répondre
image-user

chentefou

merveilleux!!!! bravoooo

Répondre