jet d'encre

Actualité Le 25 décembre 2012

Booba. Grammaire du Futur [Partie 1]

58
58
Booba. Grammaire du Futur [Partie 1]

Partie 1: « MONTE DANS LA DELO’, J’VAIS DANS LE FUTUR »

Voilà presque deux mois que les médias francophones ne parlent plus que de lui. Chaque jour ou presque, on est bombardés d’interviews, reportages, chroniques, et autres articles. Pour ne citer que les plus marquants ou plus connus: le Grand Journal de Canal+, Touche Pas à Mon Poste sur D8, le Parisien, les Inrockuptibles, Libération, ou encore le 20 Minutes. Tout récemment, c’est même Groland, l’émission culte de Canal, qui le parodiait ; une petite consécration en soi, l’aboutissement d’une campagne rondement menée1.

© http://www.canalplus.fr/

De son côté, la blogosphère se lâche également sur le personnage, en continu. Les réseaux sociaux sont parsemés de citations tirées de ses écrits, et l’homme a plusieurs fois figuré au top des sujets les plus discutés sur Twitter, entre autres2.

À chaque entrevue, on lui évoque ses rivaux, et son rapport avec le public. « Je suis le numéro 1 », répond-il constamment. Confiance en soi. Mais confiance justifiée, confirmée. Le 4 décembre dernier en effet, les chiffres tombaient. Comme des citoyens qui se rendent aux urnes pour élire celui qu’ils considèrent comme leur meilleur représentant, les amateurs de Rap (et/ou de musique en général) s’étaient déplacés en masse pour soutenir celui qu’ils voient comme le « Boss du Rap Game ». Entendez : le plus fort de la compétition. Booba.

51’000 ventes la première semaine pour son sixième album solo, « Futur » (sorti le 26 novembre). Disque d’or en quelques jours donc. Dont 16’000 en digital. Ce dernier chiffre constitue le record absolu de ventes non-physiques en France depuis l’avènement de Itunes et autres plateformes Internet3. Pas fini. Le rappeur français vient d’être nominé aux World Music Awards, aux côtés de Rihanna et Justin Bieber notamment4. Excusez du peu. À 36 printemps5, Élie Yaffa de son vrai nom6 arrive ainsi à se maintenir en haut de l’affiche. Un peu comme un Jay-Z aux États-Unis, toutes proportions gardées. Ironique tout de même pour un genre musical qu’on a eu cesse de considérer comme étant fait par et pour les jeunes, cela dit en passant…

Mais alors pourquoi un tel succès sur la durée ? Comment ?? D’où ?! Hmm… Pour des réponses à ce type de questions, passez votre chemin. En effet, s’il était nécessaire d’introduire quelque peu le sujet en plantant le décor général, on n’abordera plus que rarement le point de vue économico-médiatico-sociétal du phénomène « B.2.O.B.A ». Non, la suite de cet article se concentrera plutôt sur ce qui constitue probablement la facette la plus intéressante du personnage : son écriture. Car oui, si Booba fascine, si Booba est adulé ou détesté, si ses disques s’arrachent comme des petits pains au chocolat en plein mois d’août (spéciale dédicace à toi Jean-François), ce n’est pas seulement parce qu’il cultive son image. Ni parce qu’il a su gérer son business tel un vrai chef d’entreprise triomphant, avec sa marque de vêtements « Ünkut » par exemple. C’est aussi et surtout parce qu’il est un des plus fins paroliers que la langue française a pu rencontrer.

© Instagram de BOOBA

« Euh, pardon ?! Comment tu peux dire ça ?! Booba, c’est tellement peu recherché c’qu’il dit, comment tu peux kiffer ses textes, toi qui as fait des études ?! »… Banalité. Les soi-disant « puristes » du Rap, les « C’était mieux avant », ou encore les fans d’artistes rivaux (Rohff ou La Fouine pour ne citer qu’eux)… Autant de personnes qui refusent de tendre l’oreille plus attentivement. On peut comprendre qu’au niveau du fond, la violence de certains propos ou le message généralement véhiculé – capitalisme comme maître mot – puissent en rebuter plus d’un. Toutefois, il en devient beaucoup plus difficile d’avoir quoi que ce soit à redire au niveau de la forme. Booba raconte peut-être souvent (pas toujours) des bêtises, certes. Mais d’une part, il l’assume totalement : « J’suis là pour tout baiser, pas pour sauver l’humanité »7. Et d’autre part, ces bêtises, il les raconte magnifiquement bien !

Ce n’est d’ailleurs pas Thomas Ravier, écrivant pour la Nouvelle Revue Française, qui dira le contraire. À plusieurs reprises en effet, le romancier et essayiste a tenté de décrypter les textes de Booba, dans une revue qui fait office de référence en littérature française8. Que d’éloges, que d’admiration devant l’imagination débordante du rappeur franco-sénégalais. L’auteur, dans son article « Booba ou le Démon des Images », invente notamment le concept de la « métagore », métaphore à l’image ultra-violente, que Booba manie avec dextérité9. C’était en 2003, et B2O n’en était alors qu’à son 1er album solo, « Temps Mort ». Classique du Rap français. Une dizaine d’années plus tard, la récente sortie de « Futur » est aujourd’hui l’occasion de vérifier si l’artiste est toujours à la hauteur de sa réputation, et s’il continue de faire honneur à la langue de Molière.

© melty.fr

Ainsi, pour cet article, la trame sera découpée en plusieurs parties. À coup de citations extraites de son dernier opus, on commencera par montrer en quoi Élie Yaffa a depuis quelques temps révolutionné le français, la grammaire plus précisément. L’on reviendra ensuite sur ce qui a fait sa force depuis ses débuts : ses métaphores et autres comparaisons puissantes. Enfin, en rapport avec les nombreux clashs qui ont pu viser l’artiste ces derniers mois, on ouvrira brièvement le débat sur des questions un peu plus globales, inhérentes au Rap en tant que courant musical : la street-crédibilité, le manque d’ouverture d’esprit, etc.

Rendez-vous donc chaque deux jours pour un nouvel épisode, et la suite de ce voyage dans le Futur… À bord de la DeLorean !

 

Par­tie 2: « VULGAIRE, FAUTES DE GRAMMAIRE »

 


[1] Just google it! ;-D

[2] Voir p.ex. http://www.twee.co/topics/booba (consulté le 24.12.12)

[3] Image officielle créée pour l’occasion: http://twitpic.com/bj8ued (consulté le 21.12.12)

[4] Voir entre autres: http://www.chartsinfrance.net/Shy-m/news-83338.html (consulté le 21.12.12)

[5] Booba est né en décembre 1976. Voir p.ex. sa page officielle Facebook: http://www.facebook.com/booba/info (consulté le 24.12.12)

[6] Biographie officielle de Booba: http://www.universalmusic.fr/booba/biographie/

[7] Extrait du titre “Tombé pour Elle”, 3ème couplet (Album “FUTUR”)

[8] Site officiel de la Nouvelle Revue Française: http://www.centenaire-nrf.fr/nrf/revue.jsp (consulté le 21.12.12); Biographie de Thomas Ravier: http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Ravier (consulté le 21.12.12)

[9] Article consultable ici: http://haterz.fr/wp-content/uploads/2010/05/Booba_in_NRF_haterz.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Jet d'Encre vous prie d'inscrire vos commentaires dans un esprit de dialogue et les limites du respect de chacun. Merci.

*

image-user

HN

J’ai vraiment du mal avec cette histoire de « Numbeure Ouane » (l’orthographe est délibérée). Tout le monde affirme que c’est un artiste mais si un domaine est contradictoire avec l’idée d’une compétition, c’est bien l’art. Philippe Noiret avait dit, lorsqu’on lui avait remis un césar, un truc dans le genre:
« Faire croire à un jeune acteur qu’il est le meilleur de l’année, c’est abuser de sa naïveté. Faire croire à un vieil acteur la même chose, c’est abuser de sa sénilité ».
En gros, « faudrait arrêter de nous prendre pour des cons ».

Faire le concours de celui qui vendra le plus de titres ou fera le plus polémique, je trouve ça vraiment bas du front au dernier degré.
Booba est en fait au beau milieu du système et il remplit parfaitement son rôle de petit clone, il joue totalement le jeu – pardon le « game » (sic).

Individualisme, compétition, violence, argent, femmes.
Qu’est-ce qui ressemble plus au système capitaliste pourri que ce personnage ??
CQFD

Espérant être publié, je vous souhaite une bonne journée.

Répondre
image-user

Une-deux avec… GEOS : Proxifoot, le site du football genevois

[…] ses opinions, dans le but principal de faire avancer le débat public. Il a notamment écrit des articles où il a déchiffré le langage de Booba. Ces derniers ont rencontré un succès médiatique après […]

Répondre
image-user

beats by dre

Parce que les médias tels que canal + ou 20 minutes parlent de lui.. et que des enfants reprennent ses titres sur face­book ou twee­ter.. ça fait de lui le numé­ros 1…

Répondre
image-user

le turfu

il est dans le turfu

Répondre
image-user

Tricher pour être riche avant 30 piges

WOUAAAAAHH

Vraiment l’article est bon !!! Ça change… Et également les commentaires encore plus rare….

BooBa est ce qu’est Federer dans le tennis ce qu’ est Armstrong dans le cyclisme ce qu’est El Fenomenoo dans le foot ce qu’est Schumiii dans la F1…

Une autre vision, une autre approche…

Booba c’est du brut pas de censure, on aime ou aime pas
mais c ‘est scincére , c’est vrai, ça changee…

Répondre
image-user

Nustradamus

« les médias fran­co­phones ne parlent plus que de lui. »

« le Grand Jour­nal de Canal+, Touche Pas à Mon Poste sur D8, le Pari­sien, les Inro­ckup­tibles, Libé­ra­tion, ou encore le 20 Minutes. »

« Les réseaux sociaux sont par­se­més de cita­tions tirées de ses écrits, et l’homme a plu­sieurs fois figuré au top des sujets les plus dis­cu­tés sur Twit­ter, entre autres. »

Parce que les médias tels que canal + ou 20 minutes parlent de lui.. et que des enfants reprennent ses titres sur facebook ou tweeter.. ça fait de lui le numéros 1…

Grâce à cet article j’ai pu enfin comprendre le succès du regretté Carlos…

« – it s not about a salary, it s all about reality  »

KRS-ONE

Répondre
image-user

Aneesa

Tout d’abord je précise que j’écoute du Booba mais ce genre d’article est bidon. Quand vous parlez de la richesse de ses textes ou leur profondeur, laissez moi rire. Il suffit de traduire les textes des Rick Ross, Drake, French Montana, etc…pour se rendre compte que Booba raconte exactement la même chose.

Répondre
image-user

Venom92izii

Ce que tu as a dit est exacte . Il fait le meme genre de rap que tupac , biggi , rick ross… Et dit toi que c’est le vrai rap . C’est ça qu’il faut comprendre . Il sort des punchlines de malade le gars . Et telement il est unique en son genre tout le mondes est contre lui

Répondre
image-user

Bombom

Le 29 décembre 2012 à 14 h 10 min, Danilo > Voila alors ne dit pas que t’as pas dit “nous sommes les ama­teurs de VRAI rap” vu que pour toi le VRAI RAP c’est ce que tu viens de décrire, et tu dis avoir peu d’estime pour ceux qui écoutent Booba de nouvelle génération, au final tu fait un rond pour confirmer ce que j’ai dis plus haut, tu te plains de mépris alors que toi meme t’es dans le pire des mépris pour ceux qui aiment écouter la musique Booba de maintenant.

Répondre
image-user

souleymane

Booba c’est un phantasme, rien de +. il a savamment travailler à avoir ce coté innacecible comme les grandes stars.
Aussi il incarne le stéréotype du rappeur blingbling, presque une carricature, mais je pense il en est conscient, il en joue, il a compris depuis lgtps que les images d’épinal attirent, meme si parfois elle attirent en repoussant. Atraction/répulsion.

APres musicalement ça se discutte, de nos jours je trouve ça just agréable à écouter et il subiste quelque très rare fulgurance là ou à l’époque je le trouvais pas loin d’être génial lyricalement parlant , 80% de ces phrases faisaient mouche

Répondre
image-user

Prince Pipa

il est pas question de meillieur avec BoO… mé de niveau, il a plus le level que les autre

Répondre
image-user

samy B2o

Si Si Booba Le Boss du rap game il est classée avec les meilleures du monde Justin , rihanna il est mieux que rohff et la fouine on peut dire sa

Répondre
image-user

Vilain Bougre

Les Fan ´s lisent et aiment, pendant que les haineux critriques d’une langue amer par des commentaires absurde, sur leur propre idéologie du Rap… N’oublions pas les plus grands nom du Rap de ses dernieres décennies, qui ont ecris de toutes sortes de textes du Love au Gangsta (2pac,B.i.G,Busta.)

Répondre
image-user

Izzo

« Maitre de guerre
Décoré comme un sapin
Je n’suis plus dans la merde
Sauf quand j’encule un tapin! » IZI LIFE!

Voici l’une de ces fameuse « méthagore »!
Le King tout simplement.

Répondre
image-user

Marco

« La plupart de ceux qui disent « le rap c’était mieux avant », n’y étaient pas » Oxmo Puccino

Répondre
image-user

Nuts

je suis en général assez d’accord avec la plupart des réactions. Moi je pense qu’il faut du rap pour tout le monde, et pour toutes les humeurs car les gens,les rappeurs, sont des êtres humains tout simplement lol. Il faut du rap conscient, du rap festif, de l’egotrip, du rap technique etc etc. C’est pour cela que je peux écouter un Despo, un booba, un niro, un Nakk, un alkpote, un Lafouine etc etc selon mon humeur, selon mes envies. J’aime pas trop la Sexion ou mister you; tanpis j’écoute pas, par contre jsuis ravi que les ptits kiffent des « Désolé », « wati by night » etc…Tant mieux !!

Concernant Booba j’écoute depuis la fin des années 90, et j’ai FUTUR dans ma voiture…Effectivement je pense que Booba est un artiste, un ovni dans le game, de par la gestion de sa carrière, l’entretien de son image, son personnage, son univers et bien sur ses sons. Le flow, l’écriture, les instrus ont évolué et c’est NORMAL. Je reconnais que les phases sont moins recherchées qu’avant certes, mais quand tu kiffes l’attitude du MC et de l’homme, on sait que Booba c’est un package. C’est aussi une certaine ligne directrice, c’est a dire : toujours la même. Il rappe pour l’argent, il aime les belles meufs, les voitures, défend la cause black ( a sa façon), est anti-systeme (tout en y prenant part) => il a cette honneteté là.
Moi je kiffe mettre FUTUR sur l’autoroute a minuit en allant en soirée, c pas compliqué !!

Répondre
image-user

boxxorap

ohh vous la, arretez de parler si vous connaissez rien au son comme fred de sky. Pour votre info, le rap est une musique comme tout autre, tu la fais comme tu la veux(politique americaine), booba fais super bien ces chanson, raison pour la quel il est numero 1. vous ete pas ceux qui on crée le rap, donc arretez de jugé svp. vivi booba

Répondre
image-user

Piotr

Booba a été grand avec son groupe Lunatic et son premier album Temps Mort. Malheureusement comme c’est souvent le cas en Hip Hop ses albums suivants ont été décevants, pour ne pas dire merdiques. Bref ça fait 10 ans qu’il n’a pas sorti un bon son. Il n’a pas évolué au contraire de ce qu’avait pu faire des groupes comme NTM et IAM dont les albums étaient à chaque fois meilleurs. Que les bobos s’extasient devant le pseudo génie grammatical de Booba prouve bien que sa musique n’a plus aucun intérêt.

Répondre
image-user

Nadir

Booba il est indetronable il la dans une interview meme la plupart des rappeur francais diron que booba sais le meilleur ! Booba a deja passé sont message booba a plus rien n’a prouvé ! Apres 15 ans de carriere dite moi juste squi la a passé comme message ??? Booba ces un n’ancien est les s’ancien il en reste presque plus dans lrap français !

Répondre
image-user

CsaOui

A la base le rap ces fait pour faire pas­ser un mes­sage. Ok… Mais a la base un téléphone ces fait pour téléphoner

Répondre
image-user

CsaOui

A la base le rap ces fait pour faire passer un message. Ok… Mais a la base un tele

Répondre
image-user

emile zonor unkut

booba mw j s8 ton fan .koi ke les haineux pensent 2 tw t es le meilleur………….b2oba

Répondre
image-user

Polé

« En banlieue, Mesdames, Messieurs, on fait dans la came et l’sports-wear
On met du blik au marché malik, me clique sur Internet
Ce son c’est ma manière de dire d’aller niquer ta mère
Des Mcs en millions d’pixels, le soir sur XXL
T’es assis négro, ça va du 4X au 6XL
Tu voudrais nous chier d’sus, dev’nir officiel
Tes grosses merdes se coupent en 2, essaye sans ton string ficelle
Tu peux pas rivaliser, on va te dévaliser
Te déraciner, te décalciner
Tu peux pas rivaliser, on va te dévaliser, man
Te déraciner, te décalciner »

Si tu trouve de la richesse lyricale la dedans c’est surement que 1 on parle pas la même langue
2 on a pas la meme notion du mot richesse
Sincerement, je respecte énormement jetdencre.ch mais la franchement comment peux tu dire que booba est un des plus fins paro­liers que la langue fran­çaise a pu rencontrer. Tu mets Victor Hugo par exemple au même niveau que booba? Faux arreter de fumer du hash mon pote

Répondre
image-user

Ol

Juste! Quand je pense paroliers je vois brassens, vian et tant d autres. Booba à été malin de surfer sur une frange de ce qui constitue le rap qui malheureusement fait vendre plus qu un rap dit « conscient » mais ça c est le jeu… Pour moi le nombre de disques vendus ne prouve pas uniquement la qualité du bonhomme mais plutôt la capacité des auditeurs à s identifier à ses textes. Et c est ça qui peur irriter les puristes. En parlant de rap us le problème de beaucoup de francophones c est qu ils captent rien a l anglais alors du coup c est plus simple de s identifier à la forme plutôt qu au fond. Le rap des ses débuts et comme cité plus haut, une histoire d egotrip au fond et un moyen de prouver à la société ce que l on est ou ce que l on voudrait être ( rza ou Mf doom par exemple avec leurs,mutliples personnalités )

Répondre
image-user

bodi

Moi je dit faut vivre avec sont temps !
et serge à tout dit !

Répondre
image-user

Andy

“A la base le rap c est pour faire pas­ser un mes­sage, reven­di­quer.“

Là est tout le problème, ce que tu dis est faux, et bien TROP de gens pensent que c’est vrai.

Le rap est né dans les bloc party , sans messages , juste du pur divertissement, c’était de la musique pour s’amuser. C’est après que Grandmaster flash et Public enemy ont ramenés un coté conscient, mais même à cette époque il y avait par exemple sugarhill gang ou run dmc pour garder ce coté festif qui faisait toute la force de notre musique .

Répondre
image-user

serge

Rap conscient,rap game ça fait rire tout ça!La mère c’est la musique est la finalité dans tous sa c de se faire plaisir,en amont pour le Mci qui sirote son mic en studio en avale pour l’auditeur sencé d’acheté la marchandise.C’est vrai que les textes de booba ne raconte rien de moralement positif ou d’instructif,mais depuis quand c’est la musique qui doit éduqué la société!Les gens sont la a crié rap conscient rap conscient,mais quand kool shen nous a pondu son dernier opus combien sont allez l’acheté?A qui la faute si aujourd’hui un MC de la trempe de nas a du mal a déchainé les ventes au state alors qu’un kendrick lamar n’arrête pas de grimper dans les chartes,alors que l’on qualifie ce dernier d’être le NAS de compton!!!!!!!!!!!Faut apprécier le rap dans son intégralité,le son,la forme,le fond,l’attitude du Mci.Pour être vrai suis peu dessus par futur mais booba reste très avancé par rapport aux autre Mci de france.Solution si t’aime ap n’écoute ap.

Répondre
image-user

PapG

Le rap ce n’est plus uniquement pour faire passer un message ou pour faire des revendication.
Les rappeurs font ce qu’il veulent maintenant, soit on écoute, soit on écoute pas. Je fais allusion au boss du Rap Game biensur!

Les temps ont changé, le rap aussi!

Ecoutez bien Jay-Z, Lil wayne, Eminem, Nas.. d’avant et écoutez les maintenant! Si vous ne constatez rien, posez vous des questions…

Booba est un artiste, un vrai! Il rap, chante (ne me ditent pas qu’Eminem ne chante pas) et fait même du reggea dans « Jimmy »!

On rêvais de voir les rappeurs fr en feat avec les rappeurs US, c’est fait! Et ditent moi grâce à qui!

Sérieusement les gens, qu’on il dit, il est « dans le futur », on devrai l’applodir pour ces multiple oeuvres musicales qu’il nous offre!

Ps: Je suis nuis pas un p*tain de suceur de b*te de B2OBA, je donne juste moi avis sur la chose après ce que j’ai peu voir, écouté et constaté!

Répondre
image-user

N3o

D’ailleurs Booba a dit dans une autre interview que même lorsqu’il faisait partie de Lunatic il a toujours voulu faire ce genre de son à la ricain et pas du rap à la IAM. C’était un point de désaccord avec Ali.

Sexion d’Assaut vend des milliers de disque et pourtant on pourrait dire que c’est plus du R’N’B que du rap, Booba c’est pareil avec ses chansons sous voice-coder.

Faut vivre avec son temps, s’il était resté dans le style 90′ il serait has-been aujourd’hui (IAM).

Répondre
image-user

Manu_971

Il faut arrêter de croire que le Rap a été créé pour véhiculer des message de désespoir ou d’espoir. Des messages de revolte ou quoi que ce sois. Ca ce n’est juste que la définition du Rap Francais! Booba le dis, ses inspirations ne sont pas française mais américaines. Si on prend un texte de 2pac ou de Notorious a leure apogée, vous verrez que le message est « fait de l’argent et baise des chiennes ». Ou même un bon texte de dr dre ou de jay-z a leur debut. Avez-vous deja traduit un texte de 50 cent? alle, le plus célèbre « in da club » lol. Booba fait du Rap et du vrai, pas du rap français et si vous aimez c’est qie votre culture Rap est a revoir.

Répondre
image-user

Pivert

Par contre pour 2pac, il revendiquait pas que des « bitches’ et du « cash » dans ses paroles. C’est un type qui avait 2 personnalités, le badboy (deathrow) face à son côté très instruit et révolutionnaire.
Peace 😉

Répondre
image-user

S. Bell

Selon moi, cantonner le rap à une musique qui sert à revendiquer est une erreur. Je ne sais pas qui pourra le confirmer mais l’egotrip est dans l’ADN du rap depuis ces débuts.

L’egotrip est l’essence des battles. Qui a djà vu des battles de messages conscients. C’est de la musique le rap, pas de la politique.

Perso, j’aime autant un « né sous la même étoile » d’IAM qu’un « kalash » de Booba. Les deux sont une mise en avant du malaise de notre époque : vaut mieux être riche que ne pas l’être.

Perso, je kiffe Booba depuis ses freestyles sur Génération (« drive by en VTT »). Le mec a toujours eu ses punchlines qui t’éclatent quand tu les captes. Après je concède que son écriture s’est simplifiée avec les années. Ceci dit, un mauvais album de Booba reste un bon album de rap.

Il rappe pour l’argent depuis sa 1ère apparition phonique « cash flow ». Son rap s’est adapté à son mode de vie.

Le type rappe du rêve, pas de prise de tête, press play and enjoy…

Répondre
image-user

Marco

Rien à ajouter a ton commentaire. Explication plus que satisfaisante…
Purée, ça change des forums qui pilulent sur le net.

Répondre
image-user

Bombom

Danilo > « nous sommes les ama­teurs de VRAI rap » ça sous entend émoi je suis un vrai et toi un fauxé, c’est pas péjoratif peut etre envers ce qui n’écoute pas la meme chose que toi ? ou qui ont une autre vision du rap ?

C’est le monde à l’envers, le mépris ça viens plutôt des gens fermé d’esprit comme toi.

Répondre
image-user

Sam

Tres bon article et tres intéressant. Par contre les deux bobos avec leur commentaire à deux francs… Dur la vie d’internaute les gars hun ?

Répondre
image-user

matthieu2024

« Maitre de guerre, décoré comme un sapin,
Je ne suis plus dans la merde sauf quand j’encule un tapin. »

2Pac – Futur

Répondre
image-user

Pivert

J’ai beaucoup écouté Temps mort et Mauvais Oeil . Ce sont deux albums qui a mon sens sont « parfait ». Par contre, quand j’écoute le booba de maintenant, certes les instrus sont encore là, le flow aussi (quand il utilise pas le vocoder), mais le fond des chansons est bien plat.. C’est sur ça sonne bien (en général), c’est bien produit, ça plaît encore, mais c’est pas du « vrai » rap Français comme à l’époque des années 90.
Enfin par contre, le personnage est toujours aussi drôle et ce pseudo clash est bien risible.

Répondre
image-user

Bombom

Pourquoi c’est pas du « vrai rap » ? depuis quand le « vrai rap » est forcement des années 90 ?

Répondre
image-user

Pivert

C’est juste mon avis, je me sens plus kiffer sur une putain de flow façon x men ou booba avec time bomb! Et non le vrai rap existe encore atk, haroun a sorti des trucs lourds.. Je me suis mal exprimé!
J’aime toujours ce que fais booba (enfin pas tout), mais je kiff pas de la même façon qu’un bon skeud à l’ancienne

Répondre
image-user

Bombom

Ok c’est juste le mot « vrai » que les gens emplois dans tout les sens, qui ne veut absolument rien dire, chaqu’un se considère comme « vrai » soit parce qu’il écoute du Rap « conscient » avec comme discoure « le rap c’est fait pour passer un message » et les autres qui se considèrent comme « vrai » qui écoute plus le rap « égotrip » avec comme discoure « non le rap c’est pas fait pour nous faire chier avec leur morale à la con et leur problème qui n’intéresse qu’eux » ça serait bien que les gens s’ouvrent l’esprit, perso j’aime tout les style de rap même si j’ai largement une préférence pour l’égotrip, car j’aime le coté « entertainment » le coté compétition qui fait passer une certaine puissance par les punchline, le flow, l’univers et les ambiances.

Répondre
image-user

Pivert

Tu as raison, c’est au moins agréable de parler avec quelqu’un sans pour autant tenir le même discours et sans s’insulter. Parce que pas mal de pro rhoff ou booba voir La fouine sont des pro de la grammaire, et c’est pas possible de discuter avec eux calmement.
peace

Répondre
image-user

Danilo

Je salue la jolie quenelle à J-F Copé, bien trouvé, mais j’aimerais qu’on m’explique un peu pourquoi ce mépris envers les amateurs de VRAI rap qu’il soit français ou US (quand on est conscient des paroles bien sûr). Pourquoi mettre les « soi-disant » puristes? Les « c’était mieux avant »? Je trouve que ce sont des formulations quelque peu péjoratives (après peut-être que je n’ai pas saisi le bon sens…). Oui il existe des puristes dans le monde du rap (le vrai bien entendu, on ne peut pas être puriste de La Fouine, Rohff et autres 1995), oui le rap « c’était mieux avant », comme à peu près tout ce qui se fait dans le monde de la musique. Ramener le rap à ce que fait Booba ces derniers temps c’est trop facile, et faux d’ailleurs, je pourrais faire de même en disant que One Direction (si vous ne connaissez pas, passez votre chemin, je vous déconseille de google ça) font du Rock ; j’en connais qui se retourneraient dans leur tombe.

Répondre
image-user

Bombom

“nous sommes les ama­teurs de VRAI rap” ça sous entend émoi je suis un vrai et toi un fauxé, c’est pas péjo­ra­tif peut etre envers ce qui n’écoute pas la meme chose que toi ? ou qui ont une autre vision du rap ?

C’est le monde à l’envers, le mépris ça viens plu­tôt des gens fermé d’esprit comme toi.

Répondre
image-user

Danilo

Il va falloir que tu me montres où j’ai écrit « nous sommes les amateurs de VRAI rap »… Relis mon message, car les gens comme moi, au contraire, sont très ouverts d’esprit niveau musique. Après j’accorde le même crédit à ceux qui écoute du Booba 2012 qu’à ceux qui écoutent du Bieber ou sexion d’assaut. À bon entendeur.

Répondre
image-user

Bombom

Quand tu dit « mais j’aimerais qu’on m’explique un peu pour¬quoi ce mépris envers les amateurs de VRAI rap qu’il soit français ou US » ou quand tu dis , « Oui il existe des puristes dans le monde du rap (le vrai bien entendu, on ne peut pas être puriste de La Fouine, Rohff et autres 1995), oui le rap “c’était mieux avant” » C’est que tu te range clairement dans la case des ces amateurs de VRAI rap non ? ou alors t’es entrain de dire que tu ne kiff pas ce rap que tu considère comme VRAI mais tu le considère quand même comme VRAI contrairement à Rohff et Booba aujourd’hui… enfin si tu arrive même pas à lire entre tes propres lignes on va avoir des problèmes.

Répondre
image-user

Danilo

Évidemment qu’il y a un VRAI rap pour moi, celui qui pointe du doigt les inégalités, celui qui parle de thèmes variés (sans forcément parler d’inégalités ou thèmes dans le genre), celui qui est travaillé pendant des heures, jours, semaines, et non pas chié en 2 minutes du genre « Fuck you, fuck la France, fuck Domenech ». Comme dit plus haut, j’accorde autant de crédit à ceux qui écoutent Booba nouvelle génération (=/= Lunatic, Timebomb) et autres « rapeurs » qu’à ceux qui écoutent Justin Bieber.

Répondre
image-user

Costa

C est triste que le meilleure rappeur soit celui qui vend le plus de disque… D accord pour le rap game mais a la base le rap c est pour faire passer un message, revendiquer. a part se demander qu est ce que je vais faire de toute cette oseille, je trouve que booba ne nous offre pas grand chose. Meilleures flow ou meilleures beat peut etre mais de la a se considerer comme le meilleure, on croirait entendre balotelli qui parle football.

Répondre
image-user

matthieu2024

Il a dit dans un récent ITW, il est Jedi, donc il se prend plus trop la tête…
À présent si tu veux de la richesse lyricale retourne à Temps Mort, Panthéon, Ouest Side et enfile toi un « Duc de Boulogne » ou « Indépendants ».

Le message est toujours présent « fais de l’oseille et kiffe la vibe »

Comme pour les jeux vidéos, un Resident Evil 6 est moins casse tête qu’un Resident Evil 2, c’est l’époque qui veut ça. Izi !

Répondre
image-user

Omar

beh c normal si tu veux des message ecoute mauvais oeil ou temps mort a l’epoque il faisait de l’underground mais ca paye pas il se lance au rap game pour faire du biff c’est tellement la misère ecoute nessbeal il regrette son choix chaque son choix de ne pas plonger ds le game

Répondre
image-user

olou

« le rap c est pour faire passer un mes­sage, reven­di­quer. » faut arrêter un moment avec le rap c’est fiat pour passer un message cette époque est révolu depuis longtemps quand bien meme certains d’y applique parfois.
Booba c’était le meilleur. ok il vends mais il est loin de casser la baraque et surtout d’etre le numero si ce n’est pour son passé

Répondre
image-user

mmmelk

« A la base le rap c est pour faire pas­ser un mes­sage, reven­di­quer. »
Non.

Répondre
image-user

Akhyy

Sexion d’assaut plus puissant DESOLE ahkyyy

Répondre
image-user

Théo

C’est exactement ce qui est inscrit plus haut si tu aurais lu l’article, beaucoup critique les textes car ils n’arrivent pas a voir plus loin. »Futur » est un titre parfait car il est incompris par beaucoup de monde. Tu crois qu’il ne fait pas passer de messages parce que il a souvent des paroles violentes, des belles filles et des grosse voitures ? Booba s’inspire du rap américain qui est rappelons le au passage pour ceux qui croient que c’est Iam ou Ntm ceux qui ont inventé le rap traduis les paroles de rap américain et tu verras que les texte de Booba s’on directement inspiré de la source du rap tout comme ces clips. Et puis si tu me dis j’aime pas le rap américain c’est que tu n’aime pas le rap, car si tu n’écoute que tu rap francais, sans juger, arette tout.

Répondre
image-user

BlackyZz

Salut j’aime pas le rap americain car je comprend pas les parole et quand je comprend pas les parole je peux pas juger ce qu’ils disent et donc j’écoute pas

IZI…

Répondre
image-user

tarace

On croirais entendre ta mere parler de bite

Répondre
image-user

tarace

On croirais ta mere parler de bite ,,,

Répondre
image-user

SENIOR

Ya pas ke faire passer un msg, s’il ne faisait pas passer un message, si les gens ne l’aimerr pas ou koike se soit bin personne n’achetré son album….. L’truck c kil a un flow de malade, il ose, bcp de punchline, C’est fini les chanson de la galére on c tous ke les gens galére, si on fait pas des son comme booba ou Green ou GUIZMO fait, bin les gens resteron tjr coiincer dans leur coin’…. SUR CEUX BIG UP

Répondre
image-user

StaNza

Au risque d’en décevoir plus d’un, je tiens a rappeler que le rap , si il fallait réelement le définir, ce n’est que la forme choisi pour exprimer « qqchose » de verbale dans le mouvement Hiphop. Jamais il n’a été établi, nottament dans les block party du bronx ou il trouve concretement ces racines qu’il ne devait servir que de nobles causes, qu’il devait être revandicateur et engagé… Le rap, c’est la forme d’expression verbale de TOUT ce que l’on veut. Alors ça me fait bien marré ceux qui trouve que Booba ne « représente » pas correctement le Rap selo nla définition qu’ils ont apparement décidé de conserver.
Si on devait donner un origine au RAP, il serait festif, amusant, ambiancant, joyeux, il servirai plus à draguer les filels de la soirée en faisant preuve d’originalité et de charisme qu’a véhiculer un message politico-social. Alors certes, des groupe comme Public Enemy aux US, ou NTM en France on contribué a socialisé le message de la musique RAP. Mais tachons de ne pas cantonner notre musique à la tristesse d’un pamphlet engagé, quand il a pour but premier de nous divertir (ce que KALASH et d’autres son de Futur font à merveille). Poitn Blank / StaNza

Répondre