Coups de coeur Le 18 mars 2013

UNIPARTY IV : LES ÉTUDIANT-E-S À L’HONNEUR CE 23 MARS À UNI MAIL

0
0
UNIPARTY IV : LES ÉTUDIANT-E-S À L’HONNEUR CE 23 MARS À UNI MAIL

UniParty

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus que quelques jours avant la IVème édition d’UniParty, le désormais fameux festival inter facultaire d’une nuit qui se déroule à Uni Mail depuis près de deux ans. Plus que quelques jours pour laisser le temps au comité d’organisation de mettre la dernière touche à un évènement dont la réputation n’est plus à faire.

C’est ce samedi 23 mars 2013 que se déroulera UniParty IV, festival dont l’un des objectifs majeurs est celui de promouvoir la rencontre entre les étudiant-e-s de facultés diverses et de les faire « travailler ensemble sur un projet commun afin d’offrir une expérience bienvenue pour tous ». Ainsi, depuis la création de l’association Uniparty, le 23 mars 2011,  près de 500 étudiant-e-s  ont donné de leur temps et de leur énergie pour l’organisation de ce festival. Répartis en plusieurs groupes de travail, ils ont participé, à leur manière, à différentes tâches indispensables pour la mise sur pied d’un tel évènement : logistique et infrastructure, staff, bénévoles, programmation musicale, communication et média, sécurité, bar et catering. Pour cette quatrième édition, ce sont une vingtaine d’étudiants aux emplois du temps déjà surchargés par les études qui se sont toutefois réunis tous les mercredis, depuis près de six mois, à l’occasion de réunions de préparation, sous la houlette du comité central constitué du président David Gomez, de la trésorière Yasmine Arias et des secrétaires Mélanie Cuenod, Lison Beigbeder et de Mathilde Dols.

Pour cette édition, non content de mettre à l’avant de la scène, comme à son habitude, les artistes à l’avenir prometteur, pour la plupart étudiants, UniParty a mis les petits plats dans les grands : des nouveautés attendent les potentiels 3000 participants. Ce sont :

– Deux scènes sur lesquelles se produiront des artistes de divers horizons artistiques tels que The Postmen (Pop/Folk) ou encore Little Lion Sound (Reggae) ainsi que Colt Seavers (HipHop).

– Un show de vidéo Mapping – entendez une animation visuelle projetée sur des structures en relief – sera offert par Mika Ventura, maître en la matière.

En termes d’artistes, cette année, UniParty aura également le plaisir et l’honneur d’accueillir Yves Larock, le « p’tit Suisse » aux hits internationaux tels que  Zookey  ou  Rise up aux 31 millions de vues sur You tube.  « Be ready people ! L’univers métissé d’Yves Larock promet de faire trembler Uni Mail », affirme Sophia Bischoff, la charismatique responsable de la programmation musicale d’UniParty.

Bien entendu, la perspective d’assister à une telle soirée n’a pas laissé les étudiants indifférents. Il n’a fallu que quelques après-midi pour écouler la totalité des deux mille prélocations prévues. En une demi-heure à chaque fois. Ce n’est toutefois pas sans anxiété que les membres organisateurs de l’évènement ont vu ces prélocations partir, surtout que, à une semaine de l’évènement, tout peut encore arriver. « Mais nous gardons la tête froide et nous avons confiance en notre travail. Maintenant, nous devons nous concentrer sur ces derniers jours et trouver au fond de nous les ressources nécessaires pour offrir la magnifique fête que les étudiant-e-s d’ici et même d’ailleurs méritent ».

On le voit bien UniParty IV est le festival de l’année 2013 qui mérite bien qu’on ne se le fasse pas raconter, mais qu’on le vive de l’intérieur. Bienvenue à toutes et tous !

N.B. Des entrées seront disponibles sur place au prix de 18.- CHF.

 

Retrouvez UniParty sur:

– Facebook https://www.facebook.com/events/510766698964437/ et ttps://www.facebook.com/UniPartyGe.

– Twitter https://twitter.com/UnipartyGE.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Jet d'Encre vous prie d'inscrire vos commentaires dans un esprit de dialogue et les limites du respect de chacun. Merci.