Économie

18 mai 2019

Retard de l’Afrique : le danger de la référence abusive au néo-colonialisme

La pauvreté actuelle des pays africains est-elle le fait du néo-colonialisme ? Pour Ludmila Azo, la référence abusive ou erronée aux intentions néo-colonialistes aurait pour effet contreproductif de masquer les dysfonctionnements endogènes et d’entraver la capacité d’action de l’Afrique et des Africains. Il serait temps pour les dirigeants africains de faire le choix idoine entre fric et Afrique, écrit l'auteure.

Politique

Société

Genre

28 avril 2019

Balaie devant ta porte… [MASC’OFF épisode 1]

MASC’OFF est un podcast autour de la masculinité dans le monde du rap. Après avoir énoncé les postulats de base dans l’épisode 0, les 3 amoureux de Hip-Hop balaient devant leur porte. Ils font leur autocritique et pointent du doigt leurs propres comportements sexistes, leurs masculinités toxiques.

Migrations

9 avril 2019

Regard critique sur la politique migratoire française dans l’archipel des Comores

A la suite d’un mouvement social sur l’île de Mayotte en 2018, la France a remis en cause son sacrosaint droit du sol dans ce département d’outre-mer, et ce, au nom de la lutte contre l’immigration irrégulière en provenance des Comores. Cette mesure s’inscrit dans un long processus engagé par l’Etat central consistant à isoler Mayotte de son environnement régional sans pour autant lui garantir une égalité réelle vis-à-vis de la France métropolitaine. S’appuyant sur une perspective historique de la colonisation française des îles comoriennes, Alexis Thiry entend déconstruire le mythe de l’« invasion migratoire » régulièrement convoqué autant à Mamoudzou qu’à Paris.

International

11 février 2019

L’éducation, proie du conflit

« Assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité » est l’un des principaux objectifs de développement durable. Or, explique Dominique Müller, trop nombreux sont encore les jeunes en situation de migration forcée qui ne bénéficient pas d’un accès digne à l’éducation. L’auteur nous parle des initiatives en cours à l’échelle internationale et du chemin à parcourir.

Culture

25 janvier 2019

Beautiful memories of “The Battle of Algiers”

Gillo Pontecorvo’s “The Battle of Algiers” (1966) was the first film to tackle the Algerian war head-on, soon achieving international success for the perspective it offered on this painful and delicate topic. With his documentary “The Battle of Algiers: a Film in History”, Malek Bensmaïl walks us through the making of the cult film. By doing so, the Algerian film director enriches our understanding of how history and cinematographic art can work together as memorial tools. The two films will be screened and discussed this weekend as part of the 20th edition of the Geneva Black Movie Festival. Here is the interview conducted by Emmanuel Deonna with Malek Bensmaïl.

Critique Médias

Sport

18 septembre 2018

La National League est-elle devenue une insupportable rombière?

Le championnat suisse de hockey reprend ses droits vendredi. Va-t-on à nouveau assister à une saison monotone et dont l’issue est jouée d’avance ? Comment faire pour améliorer l’attractivité de la National League ? L’analyse de Guillaume Claude.   « Rombière » : Nom féminin désignant une femme d’âge mûr, ennuyeuse, prétentieuse et un peu ridicule. Ici et […]

Économie 18 mai 2019

Retard de l’Afrique : le danger de la référence abusive au néo-colonialisme

La pauvreté actuelle des pays africains est-elle le fait du néo-colonialisme ? Pour Ludmila Azo, la référence abusive ou erronée aux intentions néo-colonialistes aurait pour effet contreproductif de masquer les dysfonctionnements endogènes et d’entraver la capacité d’action de l’Afrique et des Africains. Il serait temps pour les dirigeants africains de faire le choix idoine entre fric et Afrique, écrit l'auteure.

Genre 28 avril 2019

Balaie devant ta porte… [MASC’OFF épisode 1]

MASC’OFF est un podcast autour de la masculinité dans le monde du rap. Après avoir énoncé les postulats de base dans l’épisode 0, les 3 amoureux de Hip-Hop balaient devant leur porte. Ils font leur autocritique et pointent du doigt leurs propres comportements sexistes, leurs masculinités toxiques.

Migrations 09 avril 2019

Regard critique sur la politique migratoire française dans l’archipel des Comores

A la suite d’un mouvement social sur l’île de Mayotte en 2018, la France a remis en cause son sacrosaint droit du sol dans ce département d’outre-mer, et ce, au nom de la lutte contre l’immigration irrégulière en provenance des Comores. Cette mesure s’inscrit dans un long processus engagé par l’Etat central consistant à isoler Mayotte de son environnement régional sans pour autant lui garantir une égalité réelle vis-à-vis de la France métropolitaine. S’appuyant sur une perspective historique de la colonisation française des îles comoriennes, Alexis Thiry entend déconstruire le mythe de l’« invasion migratoire » régulièrement convoqué autant à Mamoudzou qu’à Paris.

Politique 01 avril 2019

Europe en péril ? Défis démocratiques !

Nationalistes, végans, musulmans, juifs, LGBT, Gilets jaunes, noirs, mal-voyants… Stéphane Lathion observe une multiplication des revendications identitaires/communautaires dans l’espace public européen. De telles revendications sont à la fois légitimes et démocratiquement revitalisantes. Dans le même temps, celles-ci risquent – note l’auteur – de concourir à l’effritement progressif de nos sociétés. Peut-on éviter que l’intérêt particulier menace le bien commun ? Comment remobiliser les sociétés civiles autour d’un projet inclusif qui puisse donner envie aux jeunes générations ? L’article suggère des pistes de réflexion et d’action, inspirées notamment du modèle de l’Europe des régions chère à Denis de Rougemont.

Politique 22 mars 2019

Quand la laïcité devient un outil d’exclusion

Une nouvelle loi sur la laïcité a été acceptée dans les urnes genevoises le 10 février dernier. Pour Saaz Taher, chercheuse spécialisée dans les questions de citoyenneté et de pluralisme religieux, cette nouvelle mouture est à la fois liberticide et discriminatoire. La laïcité serait mobilisée comme un « outil d’exclusion » sexiste à l’encontre des femmes portant le foulard islamique.

L'encrier 19 mars 2019

Assis

Je suis assis sur le canapé. Les jambes étendues, les pieds posés sur la table basse. Il fait bon. Une brise me parvient de la porte-fenêtre ouverte sur le balcon, à ma gauche. Je tourne la tête et j’aperçois la sauge, en fleur, accrochée au rebord, l’arbre à kumquats, dans son grand pot vert, le basilic et d’autres plantes dont j’ignore les noms, sur l’échelle en bois transformée en étagère. Les oiseaux sifflotent tranquillement. Une voiture ou un scooter passent de temps en temps dans la rue. Les cris aigus des enfants de l’école montent jusqu’à moi. Je n’ai pas envie de travailler...

Société 16 mars 2019

Le devenir robot de l’humain

Lorsqu’on pense aux rapports qu’entretiennent l’humain et l’intelligence artificielle (IA), le postulat de départ est que la machine reproduit ce que l’individu fait. Or, affirme Mario Ionut Marosan, la relation inverse existe : l’humain aussi peut être amené à imiter l’IA. Dans l’optique de pouvoir utiliser l'intelligence artificielle de manière efficace, l’humain alignerait graduellement son comportement – et aussi sa pensée – sur le modèle plus standard de l’IA. Selon l’auteur, on aurait donc affaire à un humain qui se robotise par anticipation.

Genre 11 mars 2019

Être un.e artiste queer trans* et de couleur dans le milieu culturel en 1483 mots

Pour rappeler que les questions de genre ne se limitent pas à la Semaine de l’égalité, Saphire nous propose un texte dénonciateur. De la société qui constitue son écrin. De celles et ceux qui, sous couvert de bien-pensance, ouvrent leurs yeux sur la réalité des queer trans* de couleur mais les referment aussitôt. Des espaces d’expression artistique qui, eux aussi, finissent par devenir oppressants. Saphire identifie très précisément les discriminations et privilèges découlant de sa condition. Avec force et naturel, cette contribution nous parle d’un quotidien meurtri par les normes.

Genre 11 mars 2019

Être un.e artiste queer trans* et de couleur dans le milieu culturel en 1483 mots

Pour rappeler que les questions de genre ne se limitent pas à la Semaine de l’égalité, Saphire nous propose un texte dénonciateur. De la société qui constitue son écrin. De celles et ceux qui, sous couvert de bien-pensance, ouvrent leurs yeux sur la réalité des queer trans* de couleur mais les referment aussitôt. Des espaces d’expression artistique qui, eux aussi, finissent par devenir oppressants. Saphire identifie très précisément les discriminations et privilèges découlant de sa condition. Avec force et naturel, cette contribution nous parle d’un quotidien meurtri par les normes.

Genre 07 mars 2019

« Les premières artistes que j’ai vues traiter du plaisir féminin et du harcèlement étaient des rappeuses »

Le dossier « Genre et arts » s’ouvre au monde de la musique, spécifiquement du rap, souvent taxé de sexisme. Éloïse Bouton est journaliste et militante féministe. Elle a créé Madame Rap, média qui promeut des rappeuses du monde entier. Pour elle, le rap n’est pas plus sexiste que la société, et peut même être un allié du féminisme.

L'Entretien Jet d'Encre #18 26 novembre 2018

Avec Silvia Mariño-Mamani

Nous ouvrons notre dossier consacré aux personnes sans statut légal en Suisse avec un entretien en compagnie de Silvia Mariño-Mamani, ancienne « sans-papiers » aujourd’hui régularisée et lauréate du prix « Femme exilée, femme engagée » soutenu par la ville de Genève. Elle nous parle des conditions d’existence des personnes qui sont plongées dans la clandestinité, des vies structurées par la peur du contrôle policier, des problèmes spécifiques que rencontrent les femmes, mais aussi des structures de soutien et des mobilisations collectives en faveur de la reconnaissance des « sans-papiers ».

Genre 04 mars 2019

Théâtre: quand le fantasme des uns sabote la vocation des autres

Est-ce possible d'assumer sereinement une vie de comédienne et de metteuse en scène dans la société actuelle? Dans cet article, Virginie Janelas tente d'apporter une explication à la précarisation de ce statut. La sororité semble être l'une des solutions permettant de pallier l'insécurité liée à l'intermittence et la misogynie dans le milieu du théâtre.

L'Entretien Jet d'Encre #19 29 novembre 2018

Avec le Dr Yves Jackson

Suite du dossier sur les « sans-papiers » avec la question de la santé : pour aborder ce volet crucial, nous sommes allés à la rencontre d’un médecin pas tout à fait comme les autres qui, loin de circonscrire sa pratique médicale aux soins, l’envisage dans sa dimension sociale large en lien avec les populations les plus précaires. Entretien de fond avec le Dr Yves Jackson, médecin adjoint agrégé au service de médecine de premier recours des HUG et à la faculté de médecine de l’Université de Genève.

Politique 22 mars 2019

Quand la laïcité devient un outil d’exclusion

Une nouvelle loi sur la laïcité a été acceptée dans les urnes genevoises le 10 février dernier. Pour Saaz Taher, chercheuse spécialisée dans les questions de citoyenneté et de pluralisme religieux, cette nouvelle mouture est à la fois liberticide et discriminatoire. La laïcité serait mobilisée comme un « outil d’exclusion » sexiste à l’encontre des femmes portant le foulard islamique.

Migrations 02 décembre 2018

La machine qui emmure les « sans-papiers » dans la peur est la même qui génère de la tristesse chez les autres

Notre dossier sur les « sans-papiers » s’enrichit en ce dimanche de la contribution de Guillermo Montano, acteur clé du tissu associatif et militant dont l’activité vise depuis des décennies à favoriser la cohésion sociale et la reconnaissance des populations migrantes les plus faibles. Sur la base de sa vaste expérience de terrain, il nous propose une analyse globale de la situation des personnes sans statut légal en Suisse. Pour lui, le drame des « sans-papiers » n’est que le miroir grossissant des maux qui traversent nos sociétés.

Jet d'Encre indélébile

Masters : transformer ses choix en admissions

Chaque semaine ou presque, je revisitais le site web de la London School of Economics et des autres écoles où je rêvais d’étudier pour mon Master. Quelques mois plus tard, j’avais finalement réussi mon pari : celui d'y être accepté, qui plus est dans un Master centré exclusivement sur l’économie théorique alors même que j’étais issu d’un cursus généraliste en sciences sociales. Transformer mes souhaits en réalité fut un processus long et difficile ; toutefois, je suis persuadé que c’est à la portée de qui le veut, et cet article est là pour le démontrer...